Retour

Non, les Canadiens ne vivent pas dans des igloos

Le Guide d'informations du spectateur préparé pour les Championnats du monde de natation FINA précise que les Canadiens ne vivent pas dans des igloos et qu'ils n'ont pas d'ours polaire en guise d'animaux domestiques.

La brochure, qui est déjà accessible en ligne, sera distribuée au public lors des compétitions qui débutent mardi à Windsor, en Ontario.

Elle vise à dresser un portrait succinct du Canada en précisant notamment le nombre d’habitants, la grandeur du pays et le nom du premier ministre.

Elle parle aussi de la diversité du paysage, du climat et de la chaleur de ses habitants tout en soulignant son solide engagement envers le sport et la tenue récente de plusieurs événements sportifs d’envergure internationale.

Les symboles comme le castor, le sirop d’érable et « la police montée » figurent en bonne place dans la présentation du pays.

Une courte section s’emploie aussi à déboulonner certains mythes liés au Canada. Il est spécifié que les Canadiens ne vivent pas dans des igloos, qu’ils ne possèdent pas d’ours polaires, qu’ils ne sont pas forcément des amateurs de Justin Bieber, et qu’ils ne jouent pas tous au hockey.

Marie-France Hachey, fournisseuse de services linguistiques et commentatrice pour la FINA, a traduit les documents en français. Elle estime qu’il est nécessaire de préciser ces éléments pour ceux qui ne connaissent pas le pays.

Si on prend des gens de différents pays qui ne sont jamais venus au Canada, il y en a beaucoup qui ont tendance à penser qu’effectivement on a tous des ours polaires et qu’on habite dans des igloos. C’était une belle occasion de montrer qu’au Canada, on sourit beaucoup et on est très sympathique et puis, qu’on a bien des maisons et des chiens.

Marie-France Hachey, fournisseuse de services linguistiques et commentatrice pour la FINA

Elle explique par ailleurs que l’équipe de Windsor souhaitait aussi avoir « un petit côté drôle et créatif et montrer la vision que les gens ont habituellement du Canada ».

Les épreuves de la FINA débuteront le 6 décembre au centre WFCU. Plus de 1600 athlètes et entraîneurs de 172 pays participeront aux compétitions.

C'est la première fois que cet événement international est organisé au Canada.

Plus d'articles

Commentaires