Retour

« Nous nous excusons » : le coroner admet avoir mal identifié une des victimes de la tragédie des Broncos

Xavier Labelle, dont le nom a été ajouté par erreur à la liste des victimes d'un grave accident, est vivant.

Un texte d'Omayra Issa

Le bureau du coroner affirme avoir commis une erreur lors de l'identification des morts dans l'accident d'autocar des Broncos, l'équipe de hockey junior locale, vendredi soir.

Le coroner annonce que Parker Tobin est une des 15 personnes mortes dans l'accident. Quatorze personnes ont été blessées dans l'accident.

Selon le porte-parole du ministère provincial de la Justice, Drew Wilby, cette situation est sans précédent en Saskatchewan.

« Tard hier soir, on a compris qu’il y avait une erreur dans l’identification de deux personnes. Nous sommes en contact avec les familles », a déclaré M. Wilby.

Les familles de Xavier Labelle et de Parker Tobin ont été informées dimanche.

Drew Wilby s’est excusé au nom du bureau du coroner pour l’erreur d’identification.

Processus d’identification parfois difficile

Drew Wilby précise que le processus d’identification de victimes de graves traumatismes peut s’avérer difficile.

« Il peut être difficile d’identifier les survivants, il y avait beaucoup de traumatismes. Difficile de déterminer qui est qui. […] Beaucoup de ces jeunes ont des cheveux similaires, des âges similaires, des corps semblables », affirme-t-il.

M. Wilby affirme qu’en cas de graves traumatismes, toute certitude dans l’identification s’appuie sur des examens dentaires.

« C’est le dossier dentaire qui est le garant de l’identité quand les corps sont méconnaissables en cas de graves traumatismes », dit Drew Wilby.

Deux familles endeuillées

Dans un courriel, les familles de Parker Tobin et Xavier Labelle ont souligné leur solidarité.

« Les familles de Parker Tobin et Xavier Labelle partagent ensemble leurs chagrins. Elles espèrent que le regard restera sur ceux qui pleurent leurs morts et ceux qui se remettent de l'accident, et non pas sur la confusion que peut provoquer cette tragédie inimaginable », peut-on y lire.

Par ailleurs, les familles ont demandé aux médias et au public utilisant les médias sociaux de respecter leurs vies privées.

Condoléances

Le président de l’équipe des Broncos, Kevin Garinger, a offert ses pensées aux familles Labelle et Tobin.

« Nous prions pour les familles Labelle et Tobin ce matin. Nous continuons à faire tout notre possible pour appuyer les familles des victimes », indique-t-il dans un message.

Le coroner de la Saskatchewan a également exprimé ses « profondes condoléances aux familles et aux amis de ceux qui ont perdu la vie ».

« On est dans un état de choc »

Gabrielle Mercier, une amie de la famille de Xavier Labelle, confie que la famille est sous le choc après avoir appris que le jeune de 18 ans est toujours vivant.

On pensait qu’il était mort. D’apprendre qu’il est vivant, c’est un miracle réellement.

Mme Mercier était avec la famille Labelle au cours des derniers jours. « C’est incroyable. C’est la joie. Ce n'est pas quelque chose qui arrive souvent », témoigne-t-elle.

La communauté endeuillée de Humboldt, dans le nord de la Saskatchewan, s'est réunie dimanche soir pour pleurer ceux qui ont perdu la vie dans le tragique accident des Broncos et pour prier pour ceux qui ont survécu.

Vendredi dernier, l’autobus des Broncos se rendait à Nipawin avec 29 personnes à bord pour disputer un match de demi-finale contre les Hawks de Nipawin. L’autobus se dirigeait vers le nord sur l'autoroute 35, dont la limite de vitesse est de 100 km/h. Selon la signalisation en vigueur à l’intersection de la 35 et de la route 335, c’est l’autobus qui avait la priorité.

Au même moment, un camion semi-remorque qui roulait vers l'ouest sur la route 335 croisait un panneau d’arrêt obligatoire accompagné d’un feu rouge à l’intersection de l’autoroute 35. Pour une raison toujours inconnue, les deux véhicules sont entrés en collision à grande vitesse.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards