Retour

Nouvelle mission de cartographie dans l’Arctique canadien

Le Canada lance une seconde mission de cartographie des fonds marins en Arctique. Le gouvernement fédéral cherche ainsi à défendre auprès de l'ONU son dossier de revendication sur le plateau continental au-delà de la Zone économique exclusive des 200 miles marins.

Un navire de la Garde côtière canadienne, le Louis S. St-Laurent, appareillera d'Halifax pour rejoindre un brise-glace au large des côtes de Terre-Neuve-et-Labrador qui lui ouvrira la route dans l'océan Arctique.

Il se rendra jusqu'au port de Tromso, en Norvège, où l'équipage accueillera du personnel scientifique et technique pour réaliser une mission de six semaines.

Pour le gouvernement fédéral, il s'agit d'une nouvelle étape afin de réaffirmer la souveraineté canadienne en Arctique.

La zone revendiquée par le Canada est également convoitée par la Russie et le Danemark. Les lois maritimes internationales sont régies par la Convention de l'ONU sur le droit de la mer.

L'été dernier, une mission similaire avait sillonné une partie de la dorsale de Lomonossov, une chaîne de montagnes sous-marine d'environ 1800 kilomètres de long et dont l'appartenance est continuellement disputée par le Canada et la Russie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine