Retour

Obama en Louisiane pour visiter les zones inondées

Plus de 100 000 citoyens de la Louisiane ont déjà soumis une demande d'aide au gouvernement fédéral dans la foulée des inondations records qui ont frappé l'État la semaine dernière, a fait savoir mardi le président américain Barack Obama.

Tout juste rentré de ses vacances annuelles à Martha's Vineyard, M. Obama est arrivé en Louisiane sur le coup de midi. Il a été accueilli par le gouverneur John Bel Edwards à l'aéroport Metropolitan de Baton Rouge, capitale de l'État, avant d'entreprendre une visite de la région.

« Ce n'est pas une séance de photo », a plaidé un peu plus tard le président, qui a fait l'objet de certaines critiques pour ne pas avoir écourté ses vacances afin de se rendre plus tôt en Louisiane.

Le Congrès pourrait être appelé à se prononcer sur une bonification de l'aide fédérale lorsqu'une évaluation plus complète des dommages aura été effectuée, a ajouté M. Obama. Il appert que plusieurs sinistrés n'étaient pas assurés contre les inondations.

Soulignant que l'aide fédérale ne peut pas suffire à reconstruire la vie des sinistrés, le président a également invité les Américains à se porter volontaires pour leur venir en aide.

Plus tôt dans la journée, la Maison-Blanche avait défendu la décision du président Obama de ne pas se rendre plus rapidement en Louisiane, en précisant qu'il avait préféré s'employer à répondre à la crise plutôt que de profiter de l'occasion pour aller prendre des photos.

« La tentation est grande de faire de la politique et de se concentrer sur l'image dans ce genre de drame », a indiqué le porte-parole de la Maison-Blanche, Josh Earnest.

Le déluge, qui a laissé 76 cm de pluie sur certaines parties de la Louisiane, est la pire catastrophe naturelle à s'abattre sur l'État depuis l'ouragan Sandy, en 2012. Les inondations qui ont suivi le déluge ont entraîné la mort d'au moins 13 personnes et endommagé plus de 60 000 résidences.

Trump critique Obama

Le candidat républicain à la présidence américaine, Donald Trump, a effectué une tournée de l'État vendredi dernier. Il a déclaré qu'Obama aurait dû prendre le temps de visiter la Louisiane.

Des résidents de la Louisiane et d'autres Américains ont également exhorté M. Obama, sur les réseaux sociaux, à effectuer cette visite.

Le président américain est demeuré informé de la situation des inondations durant ses vacances. Le secrétaire du département de la Sécurité intérieure, Jeh Johnson, et le coordonnateur de l'Agence fédérale des mesures d'urgence, Craig Fugate, se sont rendus en Louisiane tout en tenant le président au courant de la situation.

La visite du président nécessite le déploiement d'un large éventail de mesures de sécurité et accapare d'importantes ressources des autorités locales. La Maison-Blanche soutient qu'elle attend généralement avant de visiter les zones sinistrées pour ne pas perturber les opérations de secours et pour ne pas priver les sinistrés de l'aide dont ils ont besoin. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine