Retour

Omar Khadr obtient un début d'assouplissement des conditions de sa libération sous caution

Omar Khadr a comparu en cour pour demander l'assouplissement des conditions de sa libération sous caution alors qu'il attend l'appel de sa condamnation pour crimes de guerre aux États-Unis.

La juge June Ross, qui a entendu sa cause vendredi, a accordé un allègement du couvre-feu qui l'empêchait de suivre des cours du soir et de se rendre à la prière matinale à la mosquée. Mais elle rendra sa décision le 18 septembre sur les requêtes les plus complexes.

C'est le cas du retrait des bracelets électroniques que l'ex-détenu de Guantanamo est obligé de porter. Il en est de même de sa demande pour pouvoir visiter sa famille à Toronto cet automne et pour obtenir des changements aux conditions imposées à ses communications avec sa famille.

Pour le moment, Omar Khadr ne peut parler aux siens qu'en anglais et en présence d'un témoin. Il souhaite utiliser d'autres langues, en partie, parce qu'il aimerait communiquer avec son grand-père, qui ne parle pas anglais.

La juge a également réservé sa décision au sujet de l'accès d'Omar Khadr à Internet, qui est encore contrôlé par la police. Tout en affirmant qu'il n'a rien à cacher, le jeune homme réclame de jouir un peu plus de sa vie privée et d'obtenir l'autorisation d'utiliser des ordinateurs publics dans les bibliothèques.

Pour appuyer ses requêtes, ses avocats ont présenté des lettres de deux médecins qui étaient en contact régulier avec lui.

Ottawa s'oppose toujours

Le procureur fédéral de la Couronne a reconnu vendredi qu'Omar Khadr relève maintenant des pénitenciers de l'Alberta en raison de la décision de la Cour suprême qui l'a fait sortir de prison.

Buce Hughson a néanmoins indiqué que le gouvernement fédéral continue de s'opposer au retrait des bracelets électroniques, à son voyage en Ontario et à l'assouplissement de son accès à Internet.

Depuis sa libération du pénitencier fédéral de Bowden, Omar Khadr habite chez son avocat, Dennis Edney, à Edmonton.

Plus d'articles

Commentaires