Retour

Omettre le sexe de son bébé sur son certificat de naissance?

Un parent de la vallée de Slocan, en Colombie-Britannique, a demandé une révision judiciaire pour que le sexe de son enfant ne soit pas identifié sur son certificat de naissance. Sa démarche s'inscrit dans une série d'efforts pour inciter la province à ne pas inclure de genre sur les documents gouvernementaux.

Kori Doty a donné naissance à Searyl Atli dans la résidence d’un ami en novembre. Kori Doti est une personne non binaire, c’est-à-dire qui s’identifie ni comme un homme ni comme une femme. Ce parent non binaire dit vouloir s’assurer que son enfant grandisse libre des normes d'identité de genre.

Kori Doty dit que la Colombie-Britannique refuse de délivrer un certificat non genré pour son enfant. Le mois dernier, la province a néanmoins accepté de produire une carte d’assurance-maladie avec la lettre « U » (possiblement pour « undetermined » ou « unassigned », indéterminé ou non attribué en anglais) afin de s’assurer que Searyl ait accès aux soins de santé.

Selon l’avocate de Kori Doty, barbara findlay [NDLR : celle-ci préfère ne pas utiliser de majuscules pour épeler son nom], les certificats de naissance en Colombie-Britannique tiennent seulement compte des genres masculin et féminin.

Les gouvernements de l’Ontario et de l’Alberta étudient quant à eux la possibilité d’ajouter un troisième genre non binaire sur les documents officiels. Kori Doty voudrait cependant que tous les papiers d’identification omettent la notion de sexe pour éviter toute discrimination.

Plus d'articles

Commentaires