De la remise des Oscars, aux États-Unis, à la situation des migrants qui s'envenime en France, la semaine qui se termine a été encore une fois mouvementée sur la scène internationale. Survol en images.

Un récit d'Alain Labelle

D'abord en Russie, des milliers de personnes ont souligné le premier anniversaire de l'assassinat de Boris Nemtsov, l'opposant virulent à Vladimir Poutine, tombé sous les balles à quelques pas du Kremlin l'an dernier.

Photo : Reuters/Grigory Dukor

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe avait pour sa part le coeur à la fête à l'occasion de son 92e anniversaire. Le dictateur en fonction depuis plus de 28 ans s'est laissé tenter par un morceau de gâteau servi lors d'une grande fête, dont le coût de près d'un million de dollars a fait « sourciller » ses opposants.

Photo : Reuters/Philimon Bulawayo

La 88e cérémonie des Oscars aura finalement été celle de Leonardo DeCaprio. Nommé pour la sixième fois, il a reçu, à 41 ans, l'Oscar du meilleur acteur dans un rôle principal pour Le revenant.

Photo : Reuters/Mario Anzuoni

La soirée a pris les allures de fierté nationale au Chili alors que le réalisateur Gabriel Osorio a mis la main sur le prix du meilleur court métrage d'animation pour son film Histoire d'un ours. La présidente du pays, Michelle Bachelet, l'a  même reçu à La Moneda pour le féliciter de ce premier Oscar pour le pays.

Photo : Reuters/Ivan Alvarado

En France, les chefs politiques se sont rendus les uns après les autres au Salon international de l'agriculture. Une opération séduction difficile pour Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine Le Pen, qui semble pourtant s'être fait une nouvelle copine.

Photo : Reuters/Jacky Naegelen

Scott Kelly, 52 ans, s'est posé sur les steppes du Kazakhstan à bord d'une capsule Soyouz après avoir passé 340 jours en orbite dans la Station spatiale internationale, un record. Il est également l'Américain qui a passé le plus de temps dans l'espace, avec 382 jours au compteur.

Photo : Reuters/Kirill Kudryavtsev

Pendant ce temps, la crise des migrants se poursuivait, particulièrement à Calais, en France, alors que les autorités ont démantelé une partie de la « jungle ». Huit réfugiés d'origine iranienne se sont cousu les lèvres afin d'exprimer leur désespoir.

Photo : Reuters/Yves Herman

Et puis, fidèle à elle-même depuis son départ, la course à l'investiture républicaine n'a pas volé bien haut cette semaine. Insultes, accusations, et dénigrements continuent de s'échanger au détriment des débats d'idées. Cette fois-ci, Donald Trump n'a pas boycotté le débat organisé sur la chaîne Fox News et y a retrouvé sa meilleure ennemie, la présentatrice Megyn Kelly.

Photo : Reuters/Jim Young

Encore une fois, le coloré candidat a été au centre des échanges. Il a même répondu à son adversaire Marco Rubio qui l'avait attaqué sur la taille de ses mains. « Regardez ces mains. Est-ce qu'elles sont petites? Et il a fait référence à mes mains... Si elles sont petites, alors quelque chose doit être petit. Je vous garantis qu'il n'y a aucun problème à ce sujet ». Parions que les échanges seront aussi soutenus la semaine prochaine...

Photo : Reuters/Rebecca Cook

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine