Le corps de Salvador Dali est exhumé en Espagne pour permettre un test de paternité. La terre tremble en Grèce et en Turquie. O. J. Simpson obtient sa libération conditionnelle aux États-Unis. Une autre semaine forte en rebondissements se termine sur la scène internationale.

Un texte d'Alain Labelle

Au Chili, le débat sur l’avortement continue de diviser le pays, où les lois restent très sévères sur la question. Le Sénat avait bien approuvé le projet de loi autorisant l’avortement dans certains cas, comme le viol, mais les députés du Parlement ne l’ont pas validé. La question divise les Chiliens, comme le montre cette photo d’un manifestant pro-vie arrêté pendant que le débat se déroulait au Congrès.

Toujours en Amérique du Sud, la situation reste chaotique au Venezuela, où des manifestations se sont encore déroulées toute la semaine. La prochaine photo montre la principale autoroute de Caracas désertée à la suite d’un appel à la grève générale lancé par les opposants du président Nicolas Maduro qui réclament des élections libres anticipées.

Le président américain a pour sa part qualifié son homologue vénézuélien de « mauvais » dirigeant rêvant de devenir dictateur. Dans un autre ordre d’idées, voici Donald Trump prêt à frapper un circuit en compagnie de son vice-président Mike Pence, alors que les deux hommes participaient à l’événement « Fait aux États-Unis », qui réunissait à la Maison-Blanche des entreprises dont les produits sont fabriqués au pays.

Pour quelques heures, les médias américains ont délaissé leur couverture de la présidence mouvementée de Donald Trump afin de suivre en direct le témoignage de l'ancien joueur de football et acteur américain O. J. Simpson, qui a demandé et obtenu sa libération conditionnelle après avoir passé près de neuf ans derrière les barreaux pour un vol commis dans un hôtel de Las Vegas, au Nevada.

Dans l’État voisin, la Californie, la lutte contre les feux de forêt se poursuit. La prochaine photo montre un avion arrosant un incendie près de la ville de Mariposa à l’aide d’un produit chimique destiné à freiner la propagation.

Des feux brulent également dans des forêts européennes. La prochaine photo montre les flammes qui menacent le village de Podstrana, au Monténégro. Le pays a d’ailleurs demandé l’aide internationale afin de contenir les incendies.

Pas très loin de là, un puissant séisme de magnitude 6,7 a secoué la Turquie et les îles grecques de la mer Égée en pleine saison estivale, causant la mort d'au moins deux touristes et faisant des dizaines de blessés. La prochaine photo montre des touristes constatant les dommages près de la mosquée Defterdar, sur l'île de Kos, en Grèce.

En Suisse, les corps du couple Dumoulin, disparu il y a 75 ans en montagne, ont été retrouvés momifiés sur le glacier de Tsanfleuron. Ils seront enterrés auprès de cinq de leurs enfants. L’une de leur filles, âgée de 86 ans, est toujours en vie.

Un autre corps devra subir un examen ADN. Les restes du peintre espagnol Salvador Dali ont été exhumés en vue d’un prélèvement dans un dossier de reconnaissance de paternité. La prochaine photo montre des membres de la police judiciaire arrivant au Musée Dali, à Figueres, afin de procéder à la prise d’échantillons.

La femme à l’origine de cette opération est Pilar Abel, 62 ans, qui affirme être née d’une relation entre sa mère et le peintre. Mme Abel a déjà donné un échantillon de salive à l'Institut de toxicologie de Madrid, qui devra trancher.

De l’autre côté de la Méditerranée, le commandant en chef de l'Armée nationale libyenne, Khalifa Haftar, a proclamé la victoire de son pays sur le groupe armé État islamique. La prochaine photo montre des soldats des forces spéciales de l’armée quelques instants avant qu’ils pénètrent dans un quartier de Benghazi, où des militants de l’EI se trouvent toujours.

Depuis, les forces libyennes ont perdu 12 hommes et 35 autres ont été blessés dans des combats en raison des poches de résistance djihadistes qui se trouvent toujours à Sabri, le dernier quartier encore tenu par les combattants islamistes.

Pas très loin, en Israël, la décision du gouvernement Nétanyahou d’instaurer des nouvelles mesures de sécurité - des détecteurs de métaux - à l’entrée de la mosquée al-Aqsa, à la suite de la mort de deux de ses soldats, crée de vives tensions avec les Palestiniens. Des affrontements entre manifestants palestiniens et policiers israéliens se sont déroulés un peu partout dans le pays. La prochaine photo montre un enfant qui se tient derrière des militants du Hamas manifestant contre les mesures de sécurité dans la ville de Khan Younès, dans la bande de Gaza.

Pour terminer notre panorama hebdomadaire, voici l’histoire de l’« homme hyène ». L’Éthiopien Abbas Yusuf, 23 ans, a pour mission de nourrir les hyènes sauvages quotidiennement avec des restes de viande. L'heure du repas, qui se déroule à l’extérieur de son village de Harar, est maintenant une attraction touristique. Bonne semaine en images!

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine