De l'ouragan Irma qui frappe les Antilles à l'exil de la communauté musulmane rohingya qui fuit les violences dans l'ouest du Myanmar, les catastrophes naturelles et les crises humanitaires continuent de marquer l'actualité internationale cette semaine. Notre survol.

Un texte d'Alain LabelleCommençons par mettre le cap sur Washington, où un véritable tremblement de terre a secoué la classe politique américaine. C’est que le président Donald Trump a conclu une entente budgétaire avec les leaders démocrates afin d'éviter un défaut de paiement et une paralysie budgétaire, ce qui a créé un grand malaise chez les républicains et les a déconcertés.

Voici le président, dans le bureau ovale, au moment de l’annonce de l’entente avec Mitch McConnell, le chef de la majorité républicaine au Sénat, et ses deux alliés improbables, Chuck Schumer, qui dirige le groupe démocrate au Sénat, et Nancy Pelosi, la chef de la minorité démocrate à la Chambre des représentants.

Cet accord surprenant s’est produit quelques jours après l’annonce par Jeff Sessions, le secrétaire à la Justice des États-Unis, de l’annulation du programme DACA (Deferred Action for Childhood Arrivals) créé en 2012 par le président Obama pour régulariser la situation des Dreamers, ces 800 000 jeunes clandestins arrivés aux États-Unis avec leurs parents alors qu'ils n'étaient que des enfants.

De nombreuses manifestations se sont déroulées à travers les États-Unis pour protester contre cette décision, comme à Washington, où une fausse statue de Jeff Sessions a été déboulonnée, clin d’œil à la crise des statues confédérées qui a frappé le pays il y a quelques semaines. Seul espoir pour les Dreamers : les deux chambres du Congrès, actuellement dominées par les républicains, disposent de six mois pour trouver une solution législative susceptible de régler leur sort.

Si la ville de Washington a connu une forte secousse politique, l’État de Washington lui, sur la côte ouest, continue d’être ravagé par d’importants feux de forêt. Plusieurs milliers d'habitants de cet État et de son voisin la Californie, ont dû quitter leur demeure pour se mettre à l’abri. Rien toutefois pour empêcher les joueurs de golf de terminer leur partie, comme le montre cette photo prise sur un terrain de golf de North Bonneville.

Si certains Américains doivent quitter leur demeure pour se mettre à l’abri des éléments, d’autres reviennent à la maison pour constater les dégâts. C’est le cas de nombreux Texans de la région de Houston qui ont été frappés par l’ouragan Harvey. Voici à quoi ressemblait le salon de Joe Turano, 87 ans, lors de son retour à la maison après quelques jours d’évacuation.

Le travail de nettoyage pourrait durer des mois, et les scènes d’entraide se multiplient. La prochaine photo montre Isaac Zermeno, de Houston, qui aide l’un de ses voisins à transporter dans la rue ses meubles devenus inutilisables.

Harvey à peine essoufflé, un autre ouragan encore plus puissant s’est pointé dans cette région du monde. La destructrice Irma a déjà causé la désolation dans les îles paradisiaques des Caraïbes et guette maintenant la Floride. La prochaine photo montre des habitants de la ville de Nagua, en République dominicaine, marchant dans la rue à la suite du passage d’Irma.

L’île de Saint-Martin est l’un des endroits les plus dévastés par l’ouragan, comme le montre cette photo aérienne prise par le ministère de la Défense néerlandais. Des milliers de personnes sont maintenant sinistrées après la destruction de leur maison. Irma se dirige maintenant vers la Floride où des ordres d’évacuation à grande échelle ont été lancés.

Une autre catastrophe naturelle a frappé, au Mexique cette fois. Un puissant tremblement de terre de magnitude 8,1 a secoué le sud-ouest du pays. Des dizaines de personnes ont été blessées et plus d'une cinquantaine ont perdu la vie, selon le dernier bilan de vendredi, fin de journée, dans ce séisme qualifié de plus puissant des 100 dernières années par le président Enrique Peña Nieto.

Le tremblement a même été ressenti dans la capitale, Mexico, comme le montre cette photo prise dans une rue de la ville. Le pays a également été frappé par l’ouragan Katia qui balaie la côte est, mais qui est de moindre ampleur que les deux autres qui ont ravagé les Caraïbes.

Tous ces événements météorologiques ont mené le pape François, en voyage non loin en Colombie, à demander aux fidèles de prier pour les sinistrés. Le souverain pontife leur a aussi demandé de prier pour le pays voisin, le Venezuela, ravagé par une crise économique et un grave conflit politique. Le voici au milieu d’enfants lors de son arrivée au palais Nariño de Bogota lors d’une rencontre avec le président du pays, Juan Manuel Santos.

Le pape François a également lancé un nouvel appel en faveur de la minorité rohingya du Myanmar, qui fuit la persécution dont elle est victime pour se réfugier dans le pays voisin, le Bangladesh. Ils sont maintenant 270 000 à avoir choisi l’exil, comme ce couple et son bébé qui nagent dans l’eau de la rivière Naf, pour atteindre la frontière située à Teknaf.

Cette crise humanitaire place la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la Paix 1991 pour sa lutte pour la démocratie et les droits de l'homme dans son pays, dans une situation insoutenable. Les participants à de nombreux rassemblements de par le monde, en soutien aux Rohingyas, demandent maintenant qu’on retire le prix Nobel à Mme Aung San en raison de son refus persistant de dénoncer les exactions commises contre la minorité musulmane. La prochaine photo montre une manifestation qui se tenait à Jakarta, en Indonésie.

Terminons notre panorama hebdomadaire sur une note positive. C’était le retour à l’école pour des élèves du village d’Hazima, au nord de Raqqa en Syrie, après trois ans d’interruption en raison de la prise de contrôle de la région par le groupe armé État islamique. L'EI avait fermé cette école et plusieurs autres et enseignait ses doctrines extrémistes dans des mosquées. Bonne semaine en images!

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine