Le nationalisme blanc s'affiche sans gêne à Gainesville, aux États-Unis. Des milliers de Somaliens perdent la vie dans des attentats terroristes à Mogadiscio et le groupe armé État islamique perd son fief de Raqqa, en Syrie. Retour en images sur une semaine bien mouvementée sur la scène internationale.

Un texte d'Alain LabelleMettons d’abord le cap sur l’Asie, où le Parti communiste chinois tenait cette semaine son 19e congrès. Quelque 2300 délégués du plus grand parti de la planète (qui compte 89 millions de membres) se sont vêtus de leurs plus beaux habits pour assister au discours de leur président, Xi Jinping, durant lequel il a promis « une nouvelle ère » pour le socialisme à la chinoise.

Aux côtés de Xi Jinping se trouvaient ses deux prédécesseurs, les anciens présidents Hu Jintao et Jiang Zemin. Ce dernier, âgé de 91 ans, s’est reposé les yeux à quelques reprises durant l’intervention de plus de trois heures du président actuel, dont le mandat a été renouvelé pour cinq ans.

Des manifestants tibétains en exil ont profité de la tenue du congrès pour manifester contre le géant chinois devant plusieurs de ses ambassades, comme celle de New Delhi, en Inde, où des participants ont été arrêtés par la police.

Des rassemblements très tendus se sont aussi déroulés à l'Université de la Floride à Gainesville, aux États-Unis, où le nationaliste blanc Richard Spencer a prononcé un discours dans le chaos. Sa voix a été couverte par les cris de plusieurs centaines de manifestants qui dénonçaient sa présence sur le campus.

Le gouverneur de la Floride Rick Scott avait d’ailleurs déclaré l'état d'urgence afin de contenir les affrontements, mais seulement quelques cas isolés de violence ont été observés, comme le montre la prochaine photo.

La violence n’était pas isolée à Mogadiscio, la capitale somalienne, où deux attentats au camion piégé dans des quartiers populaires ont fait plus de 300 morts et des centaines de blessés. L’acte de terreur n’a pas été revendiqué, mais il serait la responsabilité d’islamistes somaliens affiliés à Al-Qaïda.

Le groupe armé État islamique a – finalement – perdu son fief de Raqqa, en Syrie, après avoir résisté pendant plus de quatre mois aux Forces démocratiques syriennes (FDS), l'alliance de combattant kurdes et arabes soutenue par les États-Unis. Les deux prochaines photos montrent des soldats des FDS célébrant leur victoire en chantant et en dansant.

L’Afghanistan a aussi été le théâtre de quelques attentats cette semaine, comme le montre cette photo prise sur la route de Jalalabad, dans l'est du pays. Des pompiers tentent d’éteindre l’incendie qui a suivi l’explosion d’un camion-citerne frappé par une bombe magnétique.

Les pompiers étaient toujours très occupés cette semaine sur la côte ouest des États-Unis et au centre et au nord du Portugal, où des incendies continuaient de brûler des milliers d’hectares de forêts. La prochaine photo montre une femme du village de Vila Nova de Ventosa, au Portugal, marchant dans ce qui était, quelques jours plus tôt, un sentier traversant une forêt.

Autre continent, autre catastrophe naturelle. La prochaine photo montre des milliers de poissons morts qui flottent sur la rivière Confuso, au Paraguay. L’odeur nauséabonde a gagné le village voisin de Villa Hayes. Le gouvernement enquête pour connaître les raisons de cette hécatombe; des prélèvements près des usines voisines ont été réalisés.

Terminons notre survol en images par un arrêt à Cosmo City, en banlieue de Johannesburg, en Afrique du Sud. La boxeuse Constance Ngubane de 79 ans combat le vieillissement dans le ring en compagnie de ses copines à l’aide de cours hebdomadaires de boxe. L’activité plus sociale que sportive, avouons-le, lui permet de garder la forme en bonne compagnie. Bonne semaine en images!

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine