Retour

Ontario : plus de subvention pour l'achat de véhicules de luxe comme des Porsche

Alors que l'Ontario a restreint les remises offertes aux acheteurs de véhicules de luxe électriques, le Québec continue à subventionner l'achat de voitures hybrides comme la BMW i8 et la Porsche 918 Spyder, qui se vendent de 150 000 $ à plus d'un million de dollars.

En Ontario, CBC a appris que le gouvernement avait offert l'an dernier des remises de plus de 5500 $ à cinq millionnaires qui se sont acheté une Porsche 918 Spyder dans le cadre du programme provincial d'aide à l'achat de véhicules électriques.

La première ministre Kathleen Wynne a admis ce matin qu'un conducteur qui avait les moyens de se payer une telle voiture n'avait pas besoin d'une remise de l'État. Elle a dit que c'était pour cette raison que le programme avait été modifié en février dernier.

La remise ontarienne a été limitée à 3000 $ dans le cas des véhicules de plus de 75 000 $; aucun rabais n'est offert maintenant pour les modèles de plus de 150 000 $. Ce n'est pas le cas au Québec, toutefois.

Subventionner les riches?

Réagissant à la situation en Ontario, Christine Van Geyn, la directrice ontarienne de la Fédération canadienne des contribuables, demande « pourquoi on subventionne l'achat de véhicules de luxe par des millionnaires ».

Subventions offertes en Ontario depuis 2010 :

  • 362 032 $ à 64 Ontariens pour l'achat de la BMW i8, un véhicule qui se vend actuellement 150 000 $
  • 212 500 $ à 25 conducteurs ontariens pour une Fisker Karma; prix de vente de 130 000 $
  • 170 000 $ à 20 acheteurs ontariens de la Tesla Roadster décapotable qui se vend environ 138 000 $

Le porte-parole du ministère ontarien des Transports, Bob Nichols, explique que peu de modèles électriques étaient offerts sur le marché lors de la mise en place du programme en 2010, mais que l'échappatoire pour les véhicules de haut luxe a été éliminée en février dernier.

De son côté, Christine Van Geyn de la Fédération des contribuables pense que c'est tout le programme qui devrait être éliminé. « On n'a pas besoin d'inciter les gens à acheter ces voitures-là », dit-elle.

De 2010 à février dernier, l'Ontario a distribué 39 millions en remises à un total de 4793 acheteurs de véhicules électriques. Le véhicule le plus populaire a été la Chevrolet Volt (1200 propriétaires, 9,96 millions en subvention).

Plus d'articles

Commentaires