Retour

Oprah Winfrey invitée à briguer la présidence des États-Unis en 2020

Un concert de voix s'élève aux États-Unis pour inciter Oprah Winfrey à briguer la présidence du pays, au lendemain d'un discours tenu dimanche soir, lors de la cérémonie des Golden Globes, où elle recevait un prix prestigieux.

Mme Winfrey, qui est la première femme noire à recevoir le prix Cecil B. DeMille pour l’ensemble de son œuvre, a surpris l’auditoire et des millions de téléspectateurs en prononçant un discours poignant et très senti sur la longue lutte des Noirs et des femmes pour obtenir le respect et la reconnaissance auxquels ils ont droit dans la société américaine.

Après avoir calmé les applaudissements de l'auditoire, Oprah Winfrey a entamé son allocution de remerciement en évoquant la remise de l'Oscar du meilleur acteur à Sidney Poitier, il y a 54 ans, assurant qu'il s'agissait d'un événement qui avait changé l'histoire. M. Poitier a aussi reçu le prix Cecil B. DeMille en 1982.

Dans un discours senti et empreint d’un mélange maîtrisé d’indignation et de détermination, l’animatrice et actrice américaine a appelé le pouvoir et la société à oser apporter les changements attendus depuis très longtemps aux États-Unis en matière de justice sociale, de vérité, de respect des femmes et de respect de la communauté noire.

Inspirées et touchées par les propos de Mme Winfrey, de nombreuses vedettes et personnalités publiques ont publié des messages sur les réseaux sociaux lui demandant de se présenter à la présidence des États-Unis lors des élections de 2020.

Depuis, le mot clé « Oprah2020 » déferle sur Twitter.

La comédienne Sarah Silverman a pour sa part lancé le mot clé « Oprah/Michelle 2020 », en référence à l'invitation également faite à l’ancienne première dame des États-Unis, Michelle Obama, à se présenter aux prochaines présidentielles.

L'acteur Leslie Odom a pour sa part écrit : « Un nouveau jour se lève ».

La principale intéressée serait « très intéressée »

Oprah Winfrey, de son côté, n’a pas commenté cette invitation à la présidentielle de 2020, mais plusieurs réactions de son entourage suggèrent qu’elle pourrait envisager cette éventualité.

Le partenaire de Mme Winfrey, Stedman Graham, a déclaré au Los Angeles Times qu'elle « serait assurément intéressée », mais qu’il revient à la population de décider si elle sera présidente.

Selon la chaîne d’information américaine CNN, qui cite « deux amis proches d’Oprah Winfrey », celle qui a animé pendant 24 ans l’émission de télévision la plus regardée aux États-Unis [The Oprah Winfrey Show] « réfléchirait activement » à la possibilité de briguer la présidence.

Plusieurs de ses amis et de ses proches l’encourageraient par ailleurs fortement à faire le saut en politique, selon ces mêmes sources.

Plus d'articles