Retour

Où distribue-t-on le plus de contraventions de stationnement à Montréal?

Les règles de stationnement dans le Grand Montréal sont parfois contraignantes et les panneaux sont parfois compliqués, selon certains citoyens.

À Westmount, les bornes de paiement sont différentes du reste de la métropole: on y paie en entrant le numéro de sa plaque d'immatriculation ou avec une application spécifique à cette municipalité. « D’habitude avec Montréal, je peux payer avec mon téléphone. Ici, il a fallu que je comprenne comment que je paie. Ça a pris quand même assez de temps », dit Gabrielle Nadoi, devant la borne de paiement du 4001 boulevard de Maisonneuve Ouest.

Cette adresse est celle du Collège Dawson. Elle détient le record du nombre de constats d’infraction concernant le stationnement. Entre janvier 2015 et octobre 2016, il y en a eu 4330, pour un montant de 227 228 $.

Dawson est situé en plein centre-ville, un secteur particulièrement achalandé, et l’établissement ne possède pas son propre stationnement.

À 10 kilomètres de Dawson, le Cégep André-Laurendeau a son propre stationnement certes, mais arrive tout de même en deuxième position pour les constats d’infractions concernant le stationnement.

Les agents de stationnement et les policiers ont distribué 2730 constats ces deux dernières années. Le cégep a ses propres vignettes de stationnement et les agents de la Ville passent régulièrement pour vérifier que les voitures garées les ont affichées sur leur rétroviseur, nous indiquent plusieurs élèves. « Plus loin, c’est rare de trouver une bonne place, c’est tout occupé ou c’est la mauvaise journée pour se garer », dit Billy Duperron, un étudiant.

En tout, le montant total des amendes émises au 1111, rue Lapierre est de 140 044 dollars.

Grâce aux données fournies par la Ville de Montréal et la Cour municipale, nous avons compilé les 200 endroits où il se distribue le plus grand nombre de constats d’infractions concernant le stationnement à Montréal, ces deux dernières années.

Résultat : les hôpitaux et l’ouest du centre-ville sont particulièrement touchés. Au Complexe Guy-Favreau, la Ville a émis 2153 constats, un montant à payer de 201 534 dollars pour les automobilistes concernés. Dans le secteur de l’intersection des rues Sainte-Catherine et Chomedey, la Ville a distribué plus de 2500 constats en moins de deux ans. À Griffintown, autour du restaurant New City Gas, ce sont 3170 constats d’infractions concernant le stationnement qui ont été distribués sur un tronçon de 250 mètres autour de l’établissement.

À Rosemont, la rue Masson a écopé de 6004 constats d’infractions en moins de deux ans, sur une section de 700 mètres, entre les 9e et 2e avenues.

Des milliers de constats d’infractions près des hôpitaux

Les rues entourant les différents hôpitaux de la métropole sont particulièrement touchées, la Ville y a récolté des milliers de dollars en amendes.

Le Service de police de la Ville de Montréal a refusé toute demande d’entrevue. Selon les données compilées par la Cour municipale et la Ville de Montréal, plus de 1,4 million de constats d’infraction concernant le stationnement ont été émis pour un montant total de plus de 153 millions de dollars. Les chiffres obtenus ne nous permettent pas de dire combien de constats ont été contestés en cour avec succès.

Connaissez-vous des endroits où la signalisation pour le stationnement laisse à désirer? Faites-nous en part dans vos commentaires.

Plus d'articles