Retour

Où en sont les relations entre Cuba et les États-Unis?

La réouverture des ambassades à Washington et La Havane est un symbole fort du rétablissement des relations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba, qui étaient rompues depuis plus de 50 ans.

Un texte de Ximena Sampson

Alors que de nombreuses entreprises américaines désirent entreprendre des affaires sur l'île, les Américains, eux, lorgnent du côté des plages paradisiaques.

Le tourisme à Cuba est en croissance constante. Cette année, on a déjà franchi le cap des 2 millions de visiteurs juste pour les six premiers mois de l'année. Même si les Américains ne peuvent pas encore se rendre à Cuba comme bon leur semble, un assouplissement dans les restrictions semble déjà porter ses fruits.

Selon l'Associated Press, il y a eu une augmentation de 36 % du nombre d'Américains qui ont visité l'île entre janvier et mai 2015 par rapport à la même période l'an passé. Cela inclut des milliers de personnes qui voyagent à partir de pays tiers, comme le Mexique, les Bahamas ou la Jamaïque, pour éviter les restrictions.

Du 1er janvier au 9 mai 2015, 51 458 Américains ont visité Cuba, comparativement à 37 459 de janvier à mai 2014, d'après les données obtenues par l'AP.

Pour voir le tableau sur le nombre de touristes à Cuba sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Les voyages à Cuba pour des raisons touristiques sont toujours interdits aux Américains. Seuls ceux faisant partie de 12 catégories (voyage à but culturel, éducatif, humanitaire, etc.) peuvent recevoir un permis spécial pour s'y rendre.

La majorité des Américains qui se rendent sur l'île sont des Cubains établis aux États-Unis qui visitent leur famille. Ces voyages ont été facilités depuis que Barack Obama a diminué les restrictions pour les voyages à Cuba, en 2009. George W. Bush avait imposé une limite d'un voyage tous les trois ans.

Le tourisme est la deuxième source de revenus à Cuba, derrière l'exportation de services.

Pour voir le tableau sur les revenus liés au tourisme sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Washington a également annoncé une augmentation des montants que les Cubano-Américains peuvent transférer à leurs familles restées sur l'île. Le département d'État estime que ces dernières reçoivent entre 1,4 et 2 milliards de dollars chaque année.

Il faut savoir que la communauté cubaine aux États-Unis compte environ 2 millions de personnes.

Pour voir le tableau sur les résidents permanents d'origine cubaine vivant aux États-Unis sur votre appareil mobile, cliquez ici.

En vertu de la loi d'ajustement, adoptée en 1966, les émigrés cubains qui arrivent aux États-Unis peuvent faire une demande de résidence permanente très rapidement. La Havane réclame la fin de cette mesure d'exception et souhaite que tous les migrants interceptés en mer soient renvoyés vers Cuba. Pour modifier la loi, l'accord du Congrès est toutefois nécessaire.

Les relations entre Washington et La Havane ont été rompues peu après l'arrivée de Fidel Castro au pouvoir, en 1959, et la proclamation de la révolution cubaine. Ces mesures ont notamment entraîné l'expropriation des entreprises américaines.

Les échanges économiques

L'embargo américain sur l'économie cubaine limite également les échanges commerciaux entre les deux pays. Si les Cubains peuvent importer des produits américains, ils ne peuvent rien exporter vers les États-Unis.

Les principaux partenaires de l'île sont plutôt le Venezuela, qui lui fournit du pétrole bon marché, et l'Union européenne, notamment l'Espagne et les Pays-Bas.

Pour voir le tableau sur les principales destinations des exportations cubaines sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Pour voir le tableau sur l'origine des importations vers Cuba sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Cuba exporte des matières premières, comme le nickel et le cobalt, mais aussi des produits chimiques et agroalimentaires. De plus, depuis quelques années, elle réussit à obtenir des devises en exportant des services, c'est-à-dire ses médecins, qui sont envoyés un peu partout dans le monde pour travailler pendant de courtes périodes.

Pour voir le graphique sur les principaux produits d'exportation cubains sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Pour voir le graphique sur les principaux produits d'importation sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine