Retour

Pas de neutralité pour les Russes aux Jeux paralympiques

Les athlètes russes ne pourront pas se réfugier derrière un drapeau neutre pour participer aux Jeux paralympiques de Rio.

Dans un communiqué, le Comité international paralympique (CIP) a annoncé jeudi qu'il n'autoriserait pas cette option.

Le CIP a rejeté les demandes individuelles de plus de 175 Russes qui réclamaient le droit de participer aux Jeux à titre d'athlète « neutre ».

La position du CIP est justifiée par la récente décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) qui a refusé la demande du Comité russe paralympique d'accepter l'inscription d'athlètes russes individuels capables de prouver qu'ils sont propres, explique le CIP dans un communiqué

Le CIP a rappelé les règles en vigueur, soit que chaque athlète doit accepter les règlements du comité paralympique de son pays, y compris le code antidopage, et que chaque comité national paralympique doit être prêt et accepter de faire appliquer ces règlements sur son territoire.

Compte tenu du scandale de dopage à grande échelle en Russie, peut-on lire dans le communiqué, il était nécessaire pour le CIP de suspendre le Comité paralympique russe de ses droits, notamment d'inscrire des athlètes aux Jeux.

L'absence des athlètes russes à Rio est la conséquence de la suspension du Comité paralympique russe.

L'objectif principal du CIP est de permettre aux athlètes paralympiques d'exceller dans le sport, d'être des sources d'inspiration. Les autorités russes, par leurs actes, nient cette possibilité à leurs athlètes, poursuit le CIP.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine