Retour

Pas de vote sur une motion de Québec solidaire contre le financement public du baseball professionnel à Montréal

Québec solidaire a déposé une motion à l'Assemblée nationale jeudi matin encourageant le retour des Expos de Montréal, mais demandant au gouvernement « de ne pas engager les fonds publics pour concrétiser ce projet ». Les parlementaires ne se sont toutefois pas prononcés sur le sujet, le leader du gouvernement ayant refusé de donner son consentement.

Un texte de Jérôme Labbé

La motion, qui proposait en outre « que l'Assemblée nationale invite les investisseurs à se mobiliser pour trouver les capitaux privés nécessaires à la venue d'une équipe professionnelle de baseball à Montréal », a été déposée par le député de Gouin, Gabriel Nadeau-Dubois. Québec solidaire souhaite essentiellement éviter que l'expérience du Centre Vidéotron, à Québec, se répète. La construction de cet amphithéâtre était une condition sine qua non au retour des Nordiques, de la Ligue nationale de hockey, dans la Vieille Capitale. Or, deux ans plus tard, cette résurrection tant espérée ne s'est pas encore produite.

Mercredi, la chef de Projet Montréal, Valérie Plante, a promis de consulter les Montréalais par référendum avant tout investissement public dans un nouveau stade de baseball, advenant le retour d'une équipe dans la métropole. La candidate à la mairie estime que Montréal pourrait devoir débourser jusqu’à 500 millions de dollars pour ce projet.

« Avec ses approximations créatives, l’opposition démontre son incapacité à gérer des dossiers d’envergure », a répliqué le maire sortant Denis Coderre par communiqué, ajoutant que ce genre de sortie « nuit au travail du groupe de gens d’affaires qui tentent, depuis des années, en collaboration avec la Ville, de démontrer l’intérêt et la pertinence de la candidature de Montréal auprès des dirigeants du baseball majeur ».

Québec solidaire n'appuie officiellement aucun candidat à la mairie de Montréal. Avec sa motion, le parti voulait néanmoins leur envoyer un message clair à la suite de l'adoption, la semaine dernière, du projet de loi octroyant à Montréal un statut de métropole. « Nous avons appuyé le projet de loi [...] et continuons de l'appuyer, a indiqué Gabriel Nadeau-Dubois. Il ne faut toutefois pas que le maire ou la mairesse de Montréal puisse interpréter ce statut de métropole comme étant un chèque en blanc pour initier à leur guise des projets qui peuvent finir par impliquer des fonds publics québécois. »

Les Expos ont évolué à Montréal de 1969 à 2004. Nombre d'observateurs considèrent que le déclin du club de baseball s'est amorcé en 1994, lorsqu'une grève des joueurs a empêché l'équipe, qui présentait le meilleur dossier des majeures à ce moment, d'accéder aux séries éliminatoires. S'en sont suivies des années difficiles, culminant avec la mise sous tutelle des Expos par la ligue et leur déménagement à Washington, où ils sont devenus les Nationals.

Montréal doit par ailleurs accueillir en mars 2018 d'autres matchs préparatoires des Blue Jays de Toronto au stade olympique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine