Retour

Paul Bernardo comparaît pour possession d'une arme artisanale

Le meurtrier Paul Bernardo a comparu en cour par vidéoconférence, vendredi, pour la possession d'une arme artisanale en prison dans le but de commettre un crime.

Il s'agissait d'une sorte de couteau fabriqué à partir d'un stylo et d'une vis.

Condamné à la prison à vie en 1995, le meurtrier notoire est emprisonné au pénitencier de Millhaven, près de Kingston, où il est en isolement cellulaire dans une aile spéciale.

L'avocat des familles des victimes de Paul Bernardo a dit ne pas être surpris de son comportement en prison.

« Paul Bernardo est un psychopathe, il fait cela pour s'amuser, a dit Tim Danson. Il ne montre toujours aucun remords, il se fout de mes clients, rien de surprenant donc. »

Tim Danson a ajouté que la réinsertion sociale du meurtrier est impossible et que cet incident n'aura aucune conséquence sur ses requêtes pour obtenir une éventuelle libération conditionnelle.

« Ses chances sont nulles et il sortira de prison dans une boîte de pin, a-t-il affirmé, mais nous sommes vigilants et nous ferons tout en notre pouvoir pour qu'il reste en détention. »

Tim Danson a précisé que ses clients ont entrepris des démarches pour obtenir le dossier carcéral de Paul Bernardo afin de s'assurer que rien ne puisse appuyer sa demande de libération.

L'assassin doit comparaître en cour de nouveau le 18 mai relativement à l'accusation de possession d'une arme.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une maman bouledogue amuse son petit





Rabais de la semaine