Retour

Pénurie d'enseignants et de remplaçants à Fort McMurray

Les responsables des conseils scolaires de Fort McMurray s'inquiètent du fait que l'énorme feu de forêt qui a ravagé la ville en mai 2016 a eu pour conséquences d'augmenter le nombre d'absences des enseignants et de vider son bassin de professeurs remplaçants.

« Il y a des jours où nous avons épuisé notre liste d'enseignants suppléants », affirme George McGuigan, surintendant des écoles catholiques de Fort McMurray.

Comparativement à l'an dernier, le nombre d'enseignants suppléants disponibles a diminué de 30 % dans les écoles catholiques et d'environ 40% dans les écoles publiques.

En décembre, un manque de suppléants a obligé une école primaire à fermer ses portes lorsque ses 60 membres du personnel sont tombés malades.

Le 30 septembre dernier, le nombre d'élèves des écoles publiques de Fort McMurray était en baisse de 270, soit environ 4 %. La fréquentation des écoles catholiques a diminué, elle, de 400 élèves, soit environ 6,5 %.

Les écoles pensent que les élèves des communautés les plus durement touchées ne sont pas revenus soit parce que leurs familles attendent le printemps pour reconstruire, ou ont choisi de commencer une nouvelle vie ailleurs au Canada.

En plus du feu, les réserves de remplacement sont également touchées par les flambées de grippe et les congés de maternité.

« Nous avons une population d'enseignants très jeune à Fort McMurray », explique Nancy Ball, présidente de l’antenne locale de l'Alberta Teachers Association à Fort McMurray.

Pour pourvoir les postes d’enseignants, les conseils scolaires utilisent des administrateurs et du personnel spécialisé, comme des conseillers, pour donner les cours. Certains enseignants vont même jusqu’à sacrifier leur temps de préparation au cours.

Les conseils scolaires des écoles publiques et catholiques continuent de faire de la publicité pour les postes d'enseignants remplaçants disponibles. Les administrateurs des écoles publiques feront, par ailleurs, un voyage pour tenter de recruter des enseignants dans l'est du Canada.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine