Retour

Pierre Barouh, auteur de La bicylette et d'Un homme et une femme, est mort

L'auteur-compositeur-interprète français Pierre Barouh est décédé, mercredi à Paris, à 82 ans.

En 1966, il a notamment écrit la célèbre chanson Un homme et une femme, interprétée par Nicole Croisille, pour le film du même titre, réalisé de Claude Lelouch. La musique a été composée par Francis Lai.

« C'est, je crois, la première fois qu'on utilisait la chanson comme ça dans le cinéma, qu'on tressait de la sorte ces deux modes d'expression populaire », se souvenait-il, le mois dernier, encore plein de projets à l'esprit, dans un entretien avec l'AFP.

Source : YouTube/Ina Chansons

On lui doit aussi La bicyclette, interprétée par Yves Montand, et Des ronds dans l'eau, chantée par Françoise Hardy.

Pierre Barouh a fondé la maison de disques les Éditions Saravah en 1965. Il a d'ailleurs participé, le 20 novembre dernier, au concert organisé à Paris pour fêter les 50 ans de l'étiquette.

« Il avait plus de 80 ans, il était fatigué, mais sur scène, il était en pleine forme », a confié sa femme, Atsuko Ushioda, à l'AFP quand elle a annoncé la mort de son mari, mercredi. Hospitalisé depuis cinq jours, il est décédé mercredi après-midi « à l'hôpital Cochin, à Paris, à la suite d'un infarctus », a-t-elle précisé.

Avant de devenir compositeur, Pierre Barouh s'était essayé au métier d'acteur. Puis, il a composé sa première chanson, Les filles du dimanche, retenue par Georges Lautner pour son film Arrêtez les tambours, en 1961. « Cette très belle chanson, qu'il jouait à la guitare, a été le sésame pour lui », a expliqué à l'AFP son fils, Benjamin.

Pierre Barouh a fait ensuite la rencontre de Claude Lelouch, qui l'a dirigé dans Une fille et des fusils, puis il a écrit la chanson du film Un homme et une femme, qui a gagné la Palme d'or à Cannes en 1966.

L'une des vedettes principales du film, Anouk Aimé, a d'ailleurs été la première femme de Pierre Barouh.

De nombreuses réactions en France

Le réalisateur Claude Lelouch a affirmé avoir perdu un frère. « Je suis un homme malheureux et triste, j'ai perdu peut-être mon meilleur ami et celui qui me donnait les meilleurs conseils, a-t-il indiqué. Chaque fois qu'il écrivait une chanson, la première personne à qui il la faisait écouter, c'était moi, et moi, chaque fois que j'avais fini un film, la première personne à qui je le montrais, c'était lui », a-t-il ajouté.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine