Retour

Pipeline Keystone XL : TransCanada à la barre pour défendre son tracé

De hauts dirigeants de TransCanada ont été les premiers à être appelés à la barre des témoins lundi dans le cadre des audiences publiques de la Commission des services publics du Nebraska, qui doit décider dans les mois à venir si elle approuve ou non le tracé de l'oléoduc qui permettrait d'acheminer du pétrole de l'Alberta vers le Texas.

Un texte de Geneviève Normand, envoyée spéciale au Nebraska

Le contre-interrogatoire de Tony Palmer, vice-président de TransCanada, par Dave Domina, l’avocat qui représente les propriétaires terriens depuis 2010, a donné lieu à des échanges au ton ferme, voire tendu.

« Si [la Commission] approuve le tracé, a affirmé l’avocat, nous avons des inquiétudes par rapport à la durée des ententes d'acquisition de terrains, l'obligation de l'entreprise à retirer son pipeline à la fin de sa durée de vie et la compensation financière attendue par les propriétaires. »

Me Domina a notamment demandé à M. Palmer si l'entreprise de Calgary paierait les coûts de nettoyage et de décontamination en cas de déversement, ce à quoi il a répondu par l'affirmative.

Lorsqu'on lui a demandé s'il retirerait du sol le pipeline une fois sa durée de vie terminée, ce dernier a indiqué que les entreprises le faisaient rarement, y injectant parfois plutôt un gaz inerte pour prévenir la corrosion.

Le haut dirigeant a aussi été questionné sur le tracé du pipeline. « [La présente version du tracé] est celle dont l'empreinte est la plus courte pour transporter du pétrole sur les marchés, a affirmé M. Palmer. Nous avons considéré de nombreux tracés différents. La proposition idéale est celle sous vos yeux. »

L'avocat Dave Domina, lui, n'en est pas si sûr.

La commission entendra une cinquantaine de témoignages, dont plusieurs de manière écrite, d'ici vendredi. Les audiences se déroulent de 9 h à 21 h tous les jours de la semaine dans un hôtel au centre-ville de Lincoln, la capitale du Nebraska.

Les cinq commissaires à entendre les témoins sont des personnes élues. Elles ont jusqu'au 23 novembre pour rendre leur décision.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine