Retour

Piratage de Yahoo : l'accusé canadien contestera finalement son extradition

Le Canadien accusé dans l'affaire du piratage massif de courriels de Yahoo, Karim Baratov, contestera son éventuelle extradition vers les États-Unis, a indiqué son avocat.

L’avocat Amedeo DiCarlo a précisé mardi que s'il ne parvient pas à négocier avec les autorités américaines une issue convenable pour son client, il tenterait de le garder en sol canadien.

Me DiCarlo avait signalé le mois dernier qu'afin d'accélérer le processus judiciaire, M. Baratov envisageait de renoncer à son droit de s'opposer à la demande d'extradition dont il fait l'objet.

Karim Baratov avait été arrêté en mars, à Hamilton, en Ontario, en vertu de la Loi sur l'extradition, après que les autorités américaines l'eurent accusé de piratage informatique, d'espionnage économique et d'autres crimes.

Trois autres personnes ont aussi été accusées dans cette affaire, dont deux sont considérés comme des officiers présumés du service de sécurité fédéral de la Russie.

Un juge de la Cour supérieure de l'Ontario a tranché que M. Baratov, qui est âgé de 22 ans, pourrait tenter de s'enfuir et l'a donc placé en détention provisoire d'ici son audience d'extradition. Le jugement a été maintenu en appel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine