Retour

Plainte pour viol contre Luc Besson, qui dément l'accusation

Le réalisateur et producteur français Luc Besson est visé par une plainte pour viol déposée vendredi dans un commissariat à Paris par une actrice âgée de 27 ans, rapportent plusieurs médias européens, citant des sources judiciaires et proches du dossier. Une enquête a été ouverte.

« Luc Besson dément catégoriquement ces accusations fantaisistes », a réagi auprès de l'AFP son avocat, Thierry Marembert.

Le nom de la présumée victime n’a pas été communiqué.

« C'est quelqu'un qu'il connaît, avec qui il n'a jamais eu de comportement déplacé », a assuré Me Marembert. Ce dernier a par ailleurs souligné que « Luc Besson est tombé de sa chaise quand il a entendu parler de ces accusations ».

La plaignante s'est présentée vendredi à la police en disant avoir été abusée la veille au soir, lors d'un rendez-vous avec le réalisateur et producteur au Bristol, un établissement situé près des Champs-Élysées, à Paris.

Selon des informations obtenues par la radio française Europe 1, la comédienne a décrit aux forces de l’ordre une scène de viol. Elle a également indiqué avoir eu des moments d’absence durant les faits.

Au cours de son audition, l’actrice a affirmé bien connaître Luc Besson, âgé de 59 ans. Elle a dit entretenir une relation intime avec le réalisateur depuis près de deux ans.

Elle a ajouté s’y être sentie obligée compte tenu de leurs rapports professionnels, selon des sources proches du dossier, évoquées par l’AFP.

En déplacement à l'étranger, le réalisateur du Grand Bleu et du Cinquième élément n'a pas été entendu par les enquêteurs, a mentionné une source proche de l'enquête.

Homme d’affaires influent, le producteur de la série de films Taxi est considéré comme l’un des plus importants cinéastes français. Sorti en juillet 2017 en Amérique du Nord, son film Valérian et la cité des mille planètes est considéré comme le plus cher du cinéma français.

Xavier Dolan a notamment réalisé la voix francophone du personnage principal de ce film de science-fiction.

Cette affaire intervient quelques mois après le scandale concernant le producteur américain Harvey Weinstein.

À Cannes, samedi soir, l'actrice italienne Asia Argento, une des accusatrices dans ce dossier, est montée sur scène lors de la cérémonie de clôture pour affirmer qu'Harvey Weinstein, accusé de viols et d'agressions sexuelles, ne serait « plus le bienvenu » sur la Croisette.

Plus d'articles