Retour

Plus de 450 morts dans une bousculade près de La Mecque

Le bilan de la bousculade survenue jeudi à Mina tout près de La Mecque, lors du pèlerinage annuel, s'est alourdi à 453 morts et 719 blessés, selon la défense civile saoudienne.

Deux millions de fidèles sont présentement réunis en Arabie saoudite pour le Hadj.

Le drame s'est produit le jour de la fête du sacrifice, l'Aïd al Adha, au cours de laquelle les musulmans sont invités à immoler un mouton. C'est traditionnellement le jour le plus dangereux du pèlerinage en raison du nombre de sacrifices rituels effectués au même endroit.

La tragédie s'est produite dans la vallée de Mina, à environ cinq kilomètres de la capitale saoudienne, dans des circonstances qui demeurent inconnues. Les pèlerins venaient d'amorcer le rituel de lapidation qui consiste à jeter des pierres sur une grande stèle représentant Satan.

Quelques jours avant le début du pèlerinage, une grue est tombée  sur une foule à la Grande Mosquée de La Mecque tuant plus de 100 personnes.

Plusieurs bousculades meurtrières similaires se sont produites au fil des ans lors de ces pèlerinages annuels.

En 2006, 360 personnes sont mortes piétinées dans la vallée de Mina. La veille de ce drame, l'effondrement d'un immeuble près de la Grande Mosquée avait fait 73 morts.

En 2004, 244 pèlerins sont morts dans une bousculade. Une panique du genre avait tué 180 personnes en 1998.

Et en 1997, un incendie ayant éclaté dans un camp qui abritait des pèlerins a fait 340 morts et plus de 1500 blessés.

Plus d'articles

Commentaires