Retour

Polanski : la justice suisse examine de nouvelles accusations de viol

La justice suisse va examiner les récentes accusations de viol déposées par Renate Langer contre Roman Polanski la semaine dernière.

« Le Parquet général du canton de Berne a confirmé aujourd'hui [lundi] la compétence locale [...] pour la gestion du dossier », a déclaré à l'AFP le porte-parole du procureur bernois, Christof Scheurer, dans un message.

La justice doit maintenant déterminer si les actes allégués par la plaignante sont prescrits ou non.

Renate Langer, aujourd'hui âgée de 61 ans, a déposé sa plainte dans un poste de police le 26 septembre dernier. Les faits allégués se seraient déroulés en février 1972 à Gstaad, en Suisse, alors qu'elle avait 15 ans.

Le cinéaste d'origine polonaise a fui les États-Unis en 1978, après avoir été reconnu coupable d'avoir eu des relations sexuelles avec une adolescente de 13 ans. Il s'agit de la quatrième accusation d'agression sur une mineure pour le réalisateur, âgé de 84 ans.

En 1977, Polanski avait reconnu avoir eu des relations sexuelles avec Samantha Geimer, alors âgée de 13 ans, dans la maison de Jack Nicholson, à Los Angeles, pendant que l'acteur était absent. En 2010, l'actrice Charlotte Lewis avait dévoilé que le réalisateur l'avait forcée à avoir une relation sexuelle lorsqu'elle avait 16 ans. Robin, une troisième femme, l'avait accusé en août dernier d'agression sexuelle lorsqu'elle avait tout juste 16 ans, en 1973. Renate Langer explique que les accusations de Robin, ainsi que le fait que ses parents sont maintenant décédés, l'ont poussée à en parler publiquement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine