Retour

Policière de Truro retrouvée morte : des accusations de meurtre sont attendues

Une policière de 36 ans de Truro qui manquait à l'appel depuis lundi, Catherine Campbell, a été retrouvée morte dans la nuit de mardi à mercredi, dans un secteur boisé du centre d'Halifax. La police d'Halifax considère qu'elle a été victime d'un meurtre et a arrêté un homme de 27 ans.

Catherine Campbell manquait à l'appel depuis lundi. Elle ne s'était pas présentée à son travail lundi matin, ce qui était très inhabituel dans son cas.

Le service de police d'Halifax précise que sa dépouille a été trouvée dans un bois à l'est des rues Barrington et North, au centre-ville d'Halifax. L'enquête policière a permis de déterminer qu'elle a passé ses derniers moments dans un bar du centre-ville au petit matin, le 11 septembre.

Le suspect a été intercepté dans un véhicule dans la nuit de mardi à mercredi à Clayton Park, un quartier d'Halifax. Sa victime et lui se connaissaient, mais on ne sait pas depuis combien de temps. 

Le suspect subit actuellement un interrogatoire. Un porte-parole de la police d'Halifax, le sergent Jim Perrin, précise qu'il a déjà eu maille à partir avec la justice, mais pour des faits mineurs. Les autorités déposeraient des accusations de meurtre dans cette affaire, ajoute-t-il.

Les policiers ont 24 h pour déposer des accusations contre le suspect. Si ces accusations sont portées, il sera alors possible de nommer le suspect. 

Le père et la soeur de la victime avaient annoncé mercredi matin que son corps avait été retrouvé.

« Au moment où j'écris ces lignes, mon coeur est brisé, nous avons trouvé Catherine, a écrit Amy Garneau, la soeur de la disparue, sur Facebook. Ma famille aimerait remercier tous ceux qui ont prié, espéré et qui nous ont appuyés ces derniers jours. Ma soeur est partie rejoindre les anges. »

La policière habitait à Dartmouth depuis le mois de juin et se rendait à Truro tous les jours pour son travail. 

C'est le chef de police de Truro, David MacNeil, qui a communiqué la nouvelle de sa mort à ses parents. « Leur annoncer la mort de Catherine a été l'une des choses les plus difficiles que j'ai eues à faire de ma vie, a-t-il déclaré par communiqué. Catherine était une personne exceptionnelle et une policière exemplaire qui a servi notre communauté depuis 2009. C'est toute la communauté qui est en deuil. Nous vous remercions de votre appui et de vos messages de condoléances. »

La police régionale d'Halifax a également exprimé ses condoléances. « La perte d'un membre de notre famille policière est très difficile à accepter, encore plus lorsqu'on considère les circonstances tragiques de la mort de Catherine. C'est toute la communauté policière qui est en deuil. »

La police d'Halifax poursuit son enquête et demande à quiconque aurait de l'information sur cette affaire de communiquer avec elle.

Plus d'articles

Commentaires