Retour

Pompeo se rendra de nouveau en Corée du Nord le 5 juillet

Le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, se rendra de nouveau en Corée du Nord le 5 juillet, a annoncé lundi la porte-parole de la Maison-Blanche lors d'un point de presse.

Selon Sarah Sanders, le chef de la diplomatie américaine doit rencontrer « le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, et son équipe » afin « de poursuivre l'important travail en cours de dénucléarisation de la péninsule coréenne ».

Un sommet historique s'est tenu à Singapour le 12 juin entre le président nord-coréen et le président américain, Donald Trump.

Lors de ce sommet, Kim Jong-un s'est engagé à « travailler vers » la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Mais les modalités d'une telle dénucléarisation n'ont pas été clairement définies. Le sommet n'a pas non plus débouché sur un calendrier précis pour le démantèlement de l'arsenal nucléaire nord-coréen.

M. Pompeo a été chargé par Donald Trump de poursuivre les négociations avec les Nord-Coréens pour la mise en oeuvre de la déclaration de Singapour.

« Je pense qu'un certain nombre de choses se sont produites [depuis le sommet à Singapour]. Premièrement, nous n'avons pas assisté à un lancement de missiles au cours des huit derniers mois », a soutenu Mme Sanders lors d'un point de presse lundi.

« Je ne vais pas entrer dans les détails mais je peux vous dire que des progrès continuent à être enregistrés. »

La porte-parole de la Maison-Blanche a également refusé de se prononcer sur des informations, rapportées par plusieurs sources anonymes, selon lesquelles les renseignements américains disposent de données voulant que la Corée du Nord tenterait de cacher une partie de ses armes atomiques.

Mike Pompeo doit aussi visiter Tokyo, Hanoï, Abou Dhabi et Bruxelles entre le 5 et le 12 juillet.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine