Retour

Prisons pleines au Manitoba : « les détenus vivront bientôt dans des tentes »

Tous les centres correctionnels du Manitoba sont remplis au-delà de leur capacité, selon des données obtenues par CBC/Radio-Canada.

Le nombre de détenus dans la province a grimpé de près de 7 % depuis 2013. Le problème de surpopulation le plus criant se trouve au centre correctionnel de Headingley, la plus grande prison de la province. Le 31 octobre dernier, la prison comptait 842 prisonniers, alors qu'elle a une capacité de 549.

Le Centre de détention provisoire de Winnipeg, où cinq détenus sont morts au cours des huit derniers mois, abrite actuellement 62 personnes de plus plus que le nombre pour lequel il a été conçu. 

Selon le directeur général de la Société John Howard, John Hutton, la surpopulation dans les prisons manitobaines ne fait qu'accentuer les pressions que ressentent déjà les détenus et le personnel pénitentiaire.

Le Manitoba a investi 182 millions de dollars depuis 2008 pour ajouter 651 places dans ses prisons, ce qui a augmenté sa capacité de 52 %. Mais selon M. Hutton, la solution au problème ne passe pas par la construction de plus de prisons.

« Il est grand temps qu'on ait une conversation sérieuse pour trouver des solutions de rechange à l'incarcération : rendre la libération sous caution plus accessible, être moins impitoyables. »

« Il y a tout simplement trop de personnes qui entrent dans le système [de justice] et pas assez de personnes qui en sortent », déplore M. Hutton. Il voudrait que la province investisse davantage dans des programmes qui favorisent la prévention et la réinsertion sociale.

Selon un texte de Sean Kavanagh, CBC News

Plus d'articles