Retour

Procès avorté contre l’ex-roi du poker : l’AMF n’ira pas en appel

L'Autorité des marchés financiers (AMF) ne portera pas en appel l'arrêt des procédures contre l'ex-chef de la direction d'Amaya, David Baazov, et ses coaccusés.

En juin dernier, le juge Salvatore Mascia de la Cour du Québec avait ordonné l’arrêt des procédures dans ce procès, évoquant un abus des procédures.

En 2016, David Baazov avait été accusé par l’AMF de délit d’initié en lien avec l’acquisition de l’entreprise PokerStars, spécialisée dans le jeu en ligne.

David Baazov faisait face à cinq chefs d'accusation, notamment pour avoir influencé ou tenté d'influencer le cours du titre d'Amaya et pour avoir communiqué une information privilégiée.

L’homme d’affaires avait plaidé non coupable.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque