Retour

Procès du « père grand-père » : Jacques Roger Lesage condamné à 15 ans de détention

Jacques Roger Lesage, un père incestueux et homme d'affaires de 79 ans, a été condamné à 15 ans de détention, vendredi, au palais de justice de Gatineau.

Il s'agit d'une peine qui fait jurisprudence, car c'est l'une des plus sévères dans pareilles circonstances, selon l'avocat de la défense.

Selon le juge, il est inutile de penser à la réinsertion sociale de Jacques Roger Lesage. « On ne peut que l'isoler de la société », a-t-il précisé.

Satisfaisant pour les victimes

Lucie et Nathalie Lesage, les filles et victimes de Jacques Roger Lesage, ont déclaré être en accord avec cette peine.

« Je suis très satisfait du nombre d'années [qu'il devra passer en prison]. Je trouve que c'est juste pour ce qu'on a enduré », a estimé Nathalie Lesage.

On tourne une page. C’est sûr que les blessures restent, mais on va apprendre à vivre avec et à se reconstruire totalement, un petit pas à la fois.

Lucie Lesage

L'accusé avale de travers

Pour sa part, l'accusé s'est mis en colère, il ne s'attendait pas à une telle sentence.

Dans les faits, M. Lesage devra purger une peine de 11 ans et 8 mois, parce qu'il a déjà purgé quelques mois derrière les barreaux. Selon son avocat, Me Jacky-Éric Salvant, ses chances d'obtenir une libération conditionnelle sont minimes.

Il n’est pas trop content, il veut aller en appel. Il trouve que ça a été trop sévère.

Me Jacky-Éric Salvant

Plus tôt cette semaine, le jury l'avait reconnu coupable d'inceste et d'agressions sexuelles sur ses filles Lucie et Nathalie Lesage, mais l'avait acquitté des chefs d'agression sexuelle sur son autre fille, Chantal Knippenberg.

Au total, Jacques Roger Lesage faisait face à trois accusations d'inceste, à deux accusations d'attentat à la pudeur et à une accusation d'agression sexuelle. Les faits reprochés remontaient à juillet 1971 et se sont déroulés jusqu'en décembre 2004.

M. Lesage a été arrêté en novembre 2014 à la suite d'une plainte de sa fille Lucie, plus de 40 ans après que celle-ci eut subi sa première agression.

Second procès

Par ailleurs, l'accusé devra subir un nouveau procès qui devrait débuter le 12 juin dans une autre cause d'agression sexuelle. Les faits reprochés seraient survenus entre le 1er et le 31 janvier 2001. La plaignante était à l'époque une fillette de 11 ans. Une accusation d'agression sexuelle et une autre d'attouchement sont portées contre M. Lesage dans cette nouvelle cause.

Plus d'articles

Commentaires