Retour

Quand le jeu vidéo Minecraft devient un outil pédagogique

Grâce à ses nombreuses possibilités, le jeu de bloc virtuel Minecraft s'est taillé une place dans les écoles, au grand plaisir des élèves.

Un texte de Ginette Lamarche à Désautels le dimanche

À l'école Wilfrid-Bastien de Montréal, les jeunes ne rateraient pour rien au monde les classes de Pierre Poulin. Cet enseignant a été l'un des premiers au Québec à se servir de Minecraft dans ses cours de mathématiques. Il croit fermement qu'un jeu vidéo comme Minecraft est un atout contre le décrochage scolaire.

Pour écouter cet extrait sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Son collègue François Bourdon estime lui aussi que Minecraft est un outil pédagogique stimulant qui permet à l'élève de retenir l'information. Il utilise avec succès ce jeu de construction vidéo dans ses cours d'histoire, notamment pour reproduire la ville de Québec en 1745.

« L'élève n'a pas juste mémorisé par cœur une liste de choses, de dates. Il a réussi à visualiser concrètement ce qui était possible ou non à l'époque », explique-t-il.

L'enseignant François Bourdon avec ses élèves

Minecraft a fait son entrée dans de nombreuses écoles européennes. En Suède, où le jeu a été conçu, il fait partie du curriculum au primaire. Au Québec, on reste encore bien frileux, déplore Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche sur les technologies de l'information à l'Université de Montréal.

Selon lui, l'utilisation de Minecraft, bien encadrée par les enseignants, aide l'élève à résoudre des problèmes et à favoriser son ouverture sur le monde. Il favorise aussi la communication et l'entraide.

D'ailleurs, Minecraft a aussi fait son entrée à ONU Habitat. En Haïti, on s'est servi avec succès de Minecraft pour impliquer des pêcheurs analphabètes dans un projet d'aménagement d'une plage et d'un petit port de pêche.

Au Canada, Pierre Poulin est devenu une référence dans l'utilisation d'Internet en classe. S'il croit qu'un jeu comme Minecraft peut enrichir l'enseignement, il reste néanmoins prudent. Il soutient que les enseignants doivent être formés pour encadrer son utilisation et gérer l'accès à Internet pour éviter la cyberintimidation et la dépendance.

Selon vous, un jeu vidéo comme Minecraft a-t-il sa place dans nos écoles? Répondez dans l'espace commentaire ci-dessous. Nous reviendrons sur ce sujet dans le cadre de l'émission Désautels le dimanche le 1er novembre à compter de 10 h.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine