L'ancien magnat québécois de la construction Tony Accurso a été condamné jeudi à quatre années d'emprisonnement. L'homme avait récemment été reconnu coupable de fraude, de complot pour fraude, de complot pour corruption et d'abus de confiance.

La Couronne avait suggéré cinq ans d'incarcération.

Le ministère public a aussi demandé, en vain, que M. Accurso soit condamné à verser à la Ville de Laval un dédommagement de 1,6 million de dollars, soit l'équivalent de la ristourne de 2 % des contrats versée à l'ex-maire Gilles Vaillancourt entre 1996 et 2010.

Le juge Brunton a toutefois estimé, dans sa décision, que le procès en cours n'« était pas le bon forum » pour que Laval puisse réclamer des sommes jugées volées.

L'avocat de Tony Accurso, Me Marc Labelle, a pour sa part réclamé une peine d'emprisonnement de 18 à 24 mois, mais avec sursis.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un grand danois se baigne pour la première fois





Rabais de la semaine