Retour

Québec demandera à Ottawa de pouvoir percevoir les impôts fédéraux

Québec fera bientôt une demande formelle à Ottawa pour percevoir les impôts fédéraux et en arriver à une déclaration d'impôt unique.

Le ministre des Finances, Carlos Leitao, a dit jeudi qu'il voit une ouverture du gouvernement Trudeau, même si des voix au fédéral soulèvent des objections.

Au bureau du ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, on affirmait cette semaine être prêts à étudier la question « si le gouvernement du Québec nous [le] demandait ».

Le son de cloche est toutefois différent au bureau de la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, où on affirme vouloir poursuivre la collaboration avec le Québec et où on insiste sur « l’expertise importante » que l’agence compte déjà dans l'administration des taxes et impôts des autres provinces, rapporte La Presse. Toutes les provinces sauf le Québec ne remplissent déjà qu’une seule déclaration de revenus, administrée par Ottawa.

Motion à l’Assemblée nationale

Le gouvernement Couillard doit donc transmettre une lettre officielle à Ottawa pour entamer des pourparlers sur cet enjeu, donnant ainsi suite à une motion unanime de l'Assemblée nationale qui réclame une déclaration d'impôt unique administrée par le Québec.

Cette motion a été adoptée mardi, à la suite d'une proposition adoptée par les délégués au conseil général québécois du Parti conservateur du Canada, qui s’est tenu à Saint-Hyacinthe la fin de semaine dernière, et qui vise à inclure dans le programme du parti la promesse d’une déclaration unique d’impôts pour le Québec gérée par la province.

Plus d'articles