Retour

Québec instaure un test de dépistage de la fibrose kystique pour tous les nouveau-nés

Dans le but d'améliorer le dépistage de la maladie et les conditions de vie des personnes atteintes, le ministère de la Santé ajoute la fibrose kystique au Programme québécois de dépistage néonatal sanguin.

Selon le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, 4 personnes sur 10 000 en moyenne sont atteintes de fibrose kystique au Québec, ce qui représente un taux de prévalence élevé.

La décision d’ajouter la fibrose kystique au Programme québécois de dépistage néonatal sanguin se fonde sur les résultats d’une étude de l'Institut national de santé publique du Québec commandée par le gouvernement.

Les nouveau-nés québécois pourront bénéficier de ce test de dépistage sanguin à partir du printemps 2018.

C’est le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec, établissement fiduciaire pour le dépistage néonatal sanguin, qui aura la responsabilité d'effectuer les tests.

Des travaux d'aménagement du laboratoire du CHU seront nécessaires.

Dernière province à ajouter ce test au programme néonatal

Il aura fallu une dizaine d'années de représentation de Fibrose kystique Canada pour que le gouvernement de la province décide d'ajouter ce test de dépistage au Programme québécois de dépistage néonatal sanguin.

Au Canada, l'espérance de vie médiane d'une personne atteinte de fibrose kystique est d'environ 51 ans.

Plus d'articles

Commentaires