Retour

Québec préférerait Clinton, Trudeau ne s'en mêle pas

Les politiciens canadiens et québécois ont aussi leur avis sur la présidentielle américaine. Alors que le premier ministre du Canada ne veut pas trop s'avancer sur la question, son homologue du Québec ne cache pas sa préférence pour la candidate démocrate.

Justin Trudeau a déclaré la semaine dernière qu'il n'avait « pas à se prononcer contre ou pour quelqu'un avec qui [il va] devoir peut-être travailler ». En revanche, au Québec, le premier ministre Philippe Couillard a clairement indiqué que le Québec et les Québécois avaient plus d'affinités avec la candidate démocrate Hillary Clinton.

« Mais, de toute façon, on va avoir à composer avec le résultat tel qu'il est. C'est un peu paradoxal, parce qu'historiquement les démocrates ont toujours été plus protectionnistes que les républicains, mais dans cette élection, tout cela devient plus flou parce que les deux candidats ont eu des messages assez négatifs sur l'ouverture des marchés », a dit Philippe Couillard lors d'une mêlée de presse. 

Le chef de l'opposition officielle Jean-François Lisée a été très clair. « Je pense qu'Hillary Clinton représente la compétence. On peut lui reprocher toutes sortes de choses, mais c'est [une personne] qui connaît les intérêts américains, qui est compétente, qui a géré des choses importantes et qui est prévisible, alors que Trump est imprévisible », a-t-il dit.

Pour sa part, le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, s'inquiète des liens économiques avec nos voisins du sud. 

La présidentielle américaine 2016 - notre section spéciale

Plus d'articles