Retour

Québec prendra 10 milliards dans le Fonds des générations pour diminuer sa dette

Québec va consacrer 10 milliards de dollars à la diminution de sa dette en puisant dans le Fonds des générations, un outil mis en place en 2006 justement dans cet objectif. Le premier ministre Philippe Couillard l'a confirmé mercredi matin, lors d'une conférence de presse qu'il a tenue au foyer de l'Assemblée nationale en compagnie de son ministre des Finances Carlos Leitao.

Un texte de Bernard Barbeau

Cette mesure fera partie du prochain budget provincial, qui sera déposé le 27 mars, a de plus confirmé M. Leitao.

« À compter de 2018-2019, nous nous attaquons au remboursement de la dette en utilisant le Fonds des générations, à raison de 2 milliards de dollars par année », a déclaré Philippe Couillard, en se targuant de faire « une annonce historique pour le Québec ».

« Au cours des cinq prochaines années, ce sont donc 10 milliards de dollars que nous rembourserons sur la dette, et ce, au bénéfice de tous les Québécois, toutes les Québécoises, mais également, des générations qui vont suivre », a-t-il ajouté.

« Ces versements serviront à rembourser les emprunts qui arrivent à échéance et viendront ainsi réduire directement la dette du Québec sur les marchés financiers », a précisé le premier ministre.

Cette façon de procéder permettra d'économiser plus de 1 milliard de dollars en paiement d'intérêts. L'argent sera ensuite réinjecté dans les services aux Québécois.

Le gouvernement souhaite démontrer aux agences de notation de crédit que le Québec est tout à fait déterminé à réduire sa dette.

Contrôler la dette

La dette brute du Québec est maintenant de 203 milliards de dollars, soit 51,9 % du produit intérieur brut (PIB).

Le retour à l’équilibre budgétaire a permis au ratio de la dette brute par rapport au PIB de diminuer pendant l'exercice 2015-2016, une première depuis 2008-2009. La dette a même connu une diminution en termes absolus, en fait, ce qui ne s'était pas vu depuis la fin des années 1950. Québec prévoit que dès l'an prochain, ce ratio sera de moins de 50 % et qu'il ne sera plus que de 45 % en 2022-2023.

Le gouvernement paie annuellement environ 10 milliards de dollars d'intérêts sur sa dette.

Mis sur pied en juin 2006, le Fonds des générations est entièrement dédié au remboursement de la dette du Québec. Il est alimenté par des redevances provenant d’Hydro-Québec et des producteurs privés d’hydroélectricité, de l’indexation du prix de l’électricité patrimoniale, de revenus miniers, d'une taxe spécifique sur les boissons alcoolisées, de la liquidation des biens non réclamés administrés par Revenu Québec, entre autres sources.

Quelque 13 milliards de dollars y ont été accumulés jusqu'à présent.

Le gouvernement continuera de l'alimenter; il y versera 2,5 milliards de dollars cette année et 3 milliards l'an prochain.

La CAQ est d'accord

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a convenu que la mesure annoncée constitue « une bonne idée », tout comme son porte-parole en matière de finances, François Bonnardel.

« Oui, les taux d’intérêt pourraient augmenter dans les prochaines années, donc, de prévoir qu’on pourrait prendre certains milliards pour être capable de baisser la dette, je pense que c’est une bonne nouvelle », a affirmé M. Bonnardel en mêlée de presse.

Mais il attend de voir ce que contiendra l'ensemble du budget avant de se réjouir. Il craint les « bonbons électoraux » que seraient tentés d'offrir les libéraux de Philippe Couillard : « J'ai bien peur qu’on vide le compte de banque. »

Québec solidaire constate cependant que c'est dans le programme caquiste que le gouvernement Couillard puise.

Au Parti québécois, la vice-chef Véronique Hivon était surtout déconcertée de voir des éléments du budget être dévoilés si longtemps avant son dépôt. « C’est assez surprenant qu’il y ait autant d’informations, à quelques semaines du budget, déjà dans les médias », a-t-elle estimé.

Les familles à l'honneur le 27 mars

Le prochain budget contiendra également d'importantes mesures pour le soutien aux familles, à qui le gouvernement dit vouloir donner plus de « temps de qualité ».

Il permettra notamment aux nouveaux parents d'étaler les congés parentaux auxquels ils ont droit sur une période de deux ans.

Le budget Leitao aura aussi pour objectifs d'améliorer le niveau de vie des Québécois et d'améliorer les services qui leur sont prodigués, notamment dans les domaines de la santé, de l'éducation et de la mobilité.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité