Retour

Québécois disparus en Nouvelle-Zélande : un 2e corps découvert

Un deuxième corps a été découvert dans le secteur où deux jeunes Québécois sont portés disparus, confirme la police de Te Anau, en Nouvelle-Zélande. Louis-Vincent Lessard et Étienne Lemieux, tous deux âgés 23 ans, manquaient à l'appel depuis le 6 juillet.  

Un premier corps avait été repéré, la veille, dans cette même zone touchée par une avalanche, selon les autorités. Les deux corps ont été récupérés par les équipes de recherche et ont été amenés à Te Anau pour être identifiés.

Les familles de Louis-Vincent Lessard et Étienne Lemieux ont été avisées de ce nouveau développement. 

Un premier corps découvert dimanche

Lisa Watt, détective à la police de Queenstown, avait d'abord rapporté la découverte d'un premier corps, sur la piste de Kepler, dans le parc national Fiordland. Des hélicoptères avaient repéré le corps pendant la nuit de samedi à dimanche. La détective Watt avait indiqué que l'homme semblait avoir été emporté par une avalanche.

Les autorités n'avaient pas pu récupérer le corps étant donné les conditions météorologiques peu favorables. Rappelons que c'est l'hiver en ce moment en Nouvelle-Zélande.

Étienne Lemieux et Louis-Vincent Lessard ont été aperçus pour la dernière fois le 6 juillet, à Queenstown. Les deux amis étaient censés revenir au Québec vendredi. Dès que leurs proches ont constaté qu'ils n'étaient pas à bord de leur vol de retour, ils ont alerté les autorités.

Selon la police néo-zélandaise, des témoins ont affirmé que les deux jeunes hommes avaient dit qu'ils souhaitaient se rendre sur la piste Kepler.

Un collègue ému

Louis-Vincent Lessard travaillait depuis plus d'un an à la boutique de plein air montréalaise Le Yéti. Avec les dernières informations, ses collègues s'inquiètent énormément.

« C'est vraiment un super bon gars, très intelligent, très aventureux. Il fait beaucoup de ski. C'est un tripeux de ski, de vélo, de plein air en général. C'est vraiment triste de voir cette situation », dit le gérant de la boutique Dominic Denault Pilon, la gorge nouée par l'émotion.

Louis-Vincent Lessard, de Granby, en Montérégie, et Étienne Lemieux est originaire de Montréal.

Les deux amis sont étudiants en design industriel à l'Université de Montréal.

Plus d'articles

Commentaires