Retour

Quelle est la différence entre la bombe A et la bombe H?

La Corée du Nord affirme avoir testé une bombe à hydrogène. Mais de quoi s'agit-il exactement? Et quelle est la différence avec la bombe atomique?

Un texte de Denis-Martin Chabot

Les bombes nucléaires sont un symbole de puissance et de suprématie militaires. Il en existe deux types :

  • 1. La bombe atomique

Elle explose grâce à la fission ou l'éclatement d'atomes lourds provenant de matière instable, habituellement de l'uranium 235 ou du plutonium 239, libérant une énergie considérable.

La première bombe atomique à être utilisée a été larguée par les Américains sur Hiroshima le 6 août 1945. Elle était à l'uranium 235 et avait une puissance de 15 kilotonnes, soit l'équivalent de 15 000 tonnes de dynamite.

Celle qui a explosé à Nagasaki deux jours plus tard était au plutonium 239 et sa puissance était de 17 kilotonnes.

Dans les deux cas, les résultats ont été monstrueux. Ces explosions auraient tué entre 110 000 et 250 000 personnes. Tout a été détruit sur des kilomètres à la ronde.

  • 2. La bombe thermonucléaire

L'autre bombe, la bombe thermonucléaire ou à hydrogène, utilise un autre type de réaction nucléaire. En fait, c'est le processus inverse de la bombe atomique, soit la fusion d'atomes plus légers, dans la plupart des cas, des atomes d'hydrogène.

Par contre, pour provoquer cette fusion, il faut beaucoup d'énergie. On utilise alors une bombe atomique comme détonateur.

La bombe thermonucléaire est nettement plus puissante que la bombe atomique.

En fait, la plus grosse jamais testée l'a été par l'ex-URSS. La « Tsar Bomba », le 30 octobre 1961, avait une puissance de 57 000 kilotonnes. On estime qu'elle aurait pu causer des brûlures au troisième degré à des gens dans un rayon de 100 kilomètres.

Les nouvelles bombes thermonucléaires sont de plus en plus petites, donc plus faciles à transporter.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine