Retour

Rachel Notley défend les pipelines au congrès d'Unifor

La première ministre albertaine, Rachel Notley, a demandé au plus grand syndicat canadien du secteur privé, Unifor, de soutenir l'Alberta dans sa volonté de construire de nouveaux pipelines.

Lors d'un discours prononcé mercredi au congrès d'Unifor à Ottawa, Rachel Notley a défendu le projet de construire de nouveaux pipelines pour transporter le pétrole de la province vers les océans, mettant de l'avant le fait que cela permettra de créer des emplois pour de nombreux membres du syndicat et donnera un coup de pouce à l'économie canadienne.

Le discours de Rachel Notley survient pendant les audiences publiques de l'Office national de l'énergie (ONE), lancées plus tôt ce mois-ci pour discuter des 15 milliards de dollars prévus pour la construction du pipeline Énergie Est. L'ONE doit présenter son rapport final au gouvernement en mars 2018.

Or noir à vendre. Consultez notre dossier.

La première ministre en a aussi profité pour défendre les politiques de son gouvernement alors que l'Alberta est confrontée à sa pire récession économique depuis les années 1980. « Notre province, nous le savons, ne peut pas vivre avec des déficits constamment. Nous en sommes conscients, mais nous gérons nos défis budgétaires avec patience et prudence », a-t-elle assuré aux quelque 1800 délégués présents.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine