Retour

Radiohead appelé à annuler son concert en Israël

Plusieurs artistes, dont Roger Waters, font pression sur le groupe britannique Radiohead afin qu'il annule un concert qu'il doit offrir en Israël, en appui au mouvement de boycottage lancé par des militants palestiniens.

Le groupe mené par Thom Yorke doit se produire à Tel-Aviv le 19 juillet, au terme d'une longue tournée qui les a déjà menées à Coachella (Californie) dans les derniers jours. Radiohead doit également se produire au festival de Glastonbury en Angleterre.

Les Britanniques sont reconnus pour leurs prises de position sur plusieurs enjeux politiques et sociaux. Ils ont notamment offert des concerts en soutien aux Tibétains, à Amnistie internationale et à la lutte aux changements climatiques.

« Puisque Radiohead fait campagne pour la liberté des Tibétains, nous nous demandons pourquoi il refuserait de défendre un autre peuple sous occupation étrangère », écrivent les auteurs dans une lettre ouverte publiée sur le site Artists for Palestine UK.

Les auteurs Hari Kunzru et Alice Walker, les musiciens Thurston Moore, de Sonic Youth, et Nick Seymour, de Crowded House, sont au nombre des artistes signataires, tout comme Desmond Tutu, militant antiapartheid et Prix Nobel de la Paix.

Boycotter ou pas

Plusieurs vedettes de la musique ont annulé leurs passages en sol israélien au cours des dernières années, notamment Stevie Wonder, Carlos Santana et le Canadien Neil Young. D'autres ont toutefois maintenu leurs engagements, à commencer par Paul McCartney, les Rolling Stones et Elton John.

Plusieurs opposants israéliens dénoncent cette campagne de boycottage, estimant que ces artistes tournent le dos à un pays démocratique, mais acceptent de se produire dans des pays sous dictature.

Le dernier passage de Radiohead en Israël remonte à 2000. Ce concert s'inscrivait dans la tournée pour l'album Kid A, considéré comme un des chefs-d'oeuvre du groupe rock expérimental.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine