Milos Raonic n'a pas fait le poids face à Andy Murray, en quarts de finale du Masters de Monte-Carlo, vendredi.

Le match à sens unique a été gagné par le Britannique 6-2 et 6-0. Le Canadien, visiblement en manque d'énergie, a été balayé en 66 minutes.

Raonic, 10e tête de série, est passé à côté de son match, comme le veut l'expression. Il a été méconnaissable au service et n'a remporté que 37 % des points sur sa première balle.

« La semaine est positive. C'est dommage ce résultat contre Andy, a dit Raonic en français au micro de l'ATP. Il joue trop bien pour moi. C'est un bon feedback pour ma préparation des deux prochaines semaines. Ce sera utile pour progresser. »

Murray (no 2) affrontera Rafael Nadal (no 5) en demi-finales. Il s'agira de la troisième demi-finale entre les deux hommes dans la Principauté, l'Espagnol ayant gagné les deux premières en 2009 et 2011.

Vendredi, l'Espagnol a éliminé le Suisse Stan Wawrinka (no 4) 6-1 et 6-4 en 77 minutes, à sa troisième balle de match, avec un service gagnant. 

Le Majorquin a été solide du fond du court, mais il a également profité de nombreuses fautes du dernier vainqueur de Roland-Garros. Le Suisse, titré à Monte-Carlo en 2014, a paru complètement déconcentré lors de la première manche.

C'était la 15e victoire de Nadal en 18 affrontements contre Wawrinka, qui avait gagné leur dernier duel sur terre, à Rome, en 2015.

Nadal, huit fois vainqueur à Monte-Carlo de 2005 à 2012, a perdu son dernier match sur terre battue contre Murray, l'an passé en finale à Madrid.

Et tombe Federer

De son côté, Roger Federer (no 3) s'est encore buté à Jo-Wilfried Tsonga (no 8) qui a triomphé en trois manches de 3-6, 6-2 et 7-5.

Tsonga avait déjà battu Federer à cinq reprises, notamment en 2013 en quarts de finale de Roland-Garros. Leur dernière confrontation sur terre avait tourné à l'avantage du Suisse, il y a deux ans, au même stade de la compétition à Monte-Carlo.

Le Suisse a d'abord nettement dominé du fond du court, puis il s'est mis à commettre beaucoup de fautes. Tsonga, très solide au service, n'a pas laissé passer l'occasion dans un match marqué par de nombreuses fautes des deux côtés.

« On abîme nos jeux l'un et l'autre. Chaque fois que l'on joue l'un contre l'autre, on fait beaucoup de fautes. Je suis content de m'en être sorti », a-t-il dit en quittant le court.

Federer effectuait son retour à la compétition après une opération à un genou qui l'avait tenu à l'écart depuis les Internationaux d'Australie à la fin janvier. Il s'était fait mal en donnant le bain à ses filles! Il devait revenir au jeu au Masters de Miami à la fin mars, mais il avait été terrassé par un virus.

L'homme aux 17 victoires dans les tournois du grand chelem est satisfait de son jeu, même si son service était un peu en dents de scie. Il décidera d'ici 10 jours s'il prend part au prochain Masters, à Madrid.

Tsonga affrontera samedi son compatriote Gaël Monfils (no 13), tombeur de l'Espagnol Marcel Granollers 6-2 et 6-4. Il y aura donc un Français en finale pour la première fois depuis la victoire de Cédric Pioline en 2000.

C'est la deuxième fois de sa carrière que Tsonga atteint les demi-finales à Monte-Carlo après 2013. Il n'a jamais disputé de finale sur terre battue.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine