Retour

Raonic en finale à Indian Wells contre Novak Djokovic

Milos Raonic s'est offert un billet pour la finale du tournoi d'Indian Wells, samedi, lorsqu'il a éliminé David Goffin 6-3, 3-6 et 6-3. Il a maintenant rendez-vous avec Novak Djokovic.

Raonic et Goffin s'étaient affrontés qu'une seule fois, en 2014, et le Belge l'avait emporté en trois manches sur le terrain dur de Bâle.

Cette fois, le joueur canadien a gagné, mais non sans peine.

En première manche, Raonic, 14e au classement de l'ATP et 12e tête de série en Californie, a été efficace au service. Il a passé 70 % de ses premières balles et réussi six as.

Il a cassé une fois le service du Belge pour s'adjuger la manche 6-3.

Dans la deuxième, Goffin (no 15), 18e mondial, s'est accroché pour briser le service de son rival au moment propice, soit au huitième jeu pour mener 5-3. Il a ensuite confirmé pour remporter la manche 6-3.

Raonic a repris ses bonnes habitudes de la manche initiale au cours du dernier tiers, avec un taux d'efficacité de 69 % sur ses premières balles et quatre as, en route vers sa troisième présence en finale d'un tournoi de la série Masters 1000.

« Je crois que j'ai fait les bonnes choses, a déclaré Raonic. J'ai perdu mon rythme un peu en deuxième manche. C'est important pour moi d'être capable de reconnaître cela et de retrouver le droit chemin pour terminer le travail avec du bon tennis. »

L'Ontarien a effectué un retour à la compétition à Indian Wells après un mois et demi d'absence en raison d'une blessure aux adducteurs. Il avait préalablement enlevé les honneurs de la compétition de Brisbane en janvier, puis atteint le carré d'as des Internationaux d'Australie.

Raonic revendique un reluisant dossier de 14 gains contre 1 revers cette saison. Il a subi son unique défaite contre Andy Murray, en demi-finales à Melbourne.

Le principal intéressé rencontrera au tour décisif Djokovic (no 1), vainqueur 7-6 (7/5) et 6-2 contre Rafael Nadal (no 4).

« Contre Novak, ce sera un affrontement difficile. J'ai ajouté de bonnes choses à mon jeu qui peuvent m'aider, ce sera très important pour moi de contrôler le centre du court. Je crois que pour moi le plan de match est simple, il faut que je dicte l'allure. Je ne crois pas que ça dépende de mon adversaire. »

Le Serbe et l'Espagnol se sont livré une demi-finale de toute beauté, en particulier dans la manche initiale qui était d'une rare intensité.

Mais comme lors des cinq affrontements précédents, c'est le no 1 mondial qui a conclu avec le sourire aux lèvres.

Djokovic a d'ailleurs pris la mesure des 13 dernières manches contre Nadal, une séquence qui remonte jusqu'à la finale des Internationaux de France de 2014.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine