Retour

Rassemblement pour le droit des femmes à être seins nus en public

Un rassemblement a été organisé samedi à Waterloo par trois sœurs qui disent avoir été arrêtées par un policier parce qu'elles faisaient du vélo les seins nus il y a une semaine.

Les sœurs espèrent que le rassemblement sensibilisera la population et la police au droit des femmes d'être seins nus si elles le souhaitent.

La musicienne Alysha Brilla dit qu'elle et ses deux sœurs ne portaient pas de haut en faisant du vélo à Kitchener le 24 juillet dernier, lorsqu'un policier s'est approché d'elles et leur a dit de se couvrir parce que c'est la loi.

Alysha Brilla raconte avoir dit à l'agent qu'il avait tort, ajoutant que lorsqu'elle a commencé à filmer l'échange avec son téléphone, le policier a alors dit qu'il voulait seulement s'assurer qu'elles avaient bien des sonnettes et des lumières sur leurs vélos.

Les femmes en Ontario on le droit d'être seins nus en public depuis 1996.

Un message sur Facebook indique que tout le monde était invité à participer au rassemblement et à se présenter seins nus ou torse nu ou pas, afin de défendre le droit des femmes à être seins nus en public.

« Cet événement est une célébration de tous les types et de toutes les formes de corps. Les personnes qui ne soutiennent pas les gens torse nu seront priées de partir », est-il aussi écrit dans le message.

Un incident semblable survenu en juin avait attiré l'attention des médias après qu'une enfant de huit ans, Marlee McLean, se soit fait dire par un employé de la Ville de Guelph de se couvrir. Elle était dans une pataugeoire et ne portait qu'un bas de maillot de bain.

Plus d'articles

Commentaires