Retour

Reconnu coupable, le père d'un garçon mort d'une méningite craint un précédent judiciaire

David Stephan, le père albertain reconnu coupable de ne pas avoir fourni les choses nécessaires à l'existence à son fils de 19 mois atteint d'une méningite bactérienne, affirme dans une lettre publiée dans les médias sociaux que le jury a créé « un dangereux précédent ».

Le garçon, que les parents croyaient souffrir d'une laryngite, n'a été soigné qu'aux remèdes naturels. Pendant sa maladie de plus de deux semaines, le couple a consulté un naturopathe, mais aucun médecin, avant de le transporter d'urgence à l'hôpital où il est mort après avoir été branché pendant cinq jours à des machines pour le maintenir artificiellement en vie.

David Stephan dit qu'il apprécie le travail des jurés et le temps qu'ils ont consacré au procès, mais qu'ils ont fait erreur en déclarant le couple coupable. Il affirme que les tactiques de la Couronne ont mené au muselage des témoins clés et créé un dangereux précédent au Canada.

« Les écluses sont ouvertes et si nous ne suivons pas des pratiques parentales acceptées par le gouvernement, nous risquons tous d'être poursuivis au criminel », écrit David Stephan. « Que le ciel nous vienne en aide. »

Il a publié son message Facebook mercredi, au lendemain du verdict du jury.

David Stephan a confirmé en entrevue à La Presse Canadienne qu'il a écrit cette lettre aux jurés, car sa femme et lui sont déçus du processus judiciaire. « C'est déchirant de voir la direction que cela a prise », dit-il. « Il y a la version de la Couronne de notre histoire et puis il y a notre histoire que nous avons actuellement vécue. »

Il dit qu'ils considèrent en appeler, « pas nécessairement pour nous, mais pour le fait que cela crée un précédent pour la population canadienne ».

« Il aurait été plus facile pour nous de faire une négociation de plaidoyers, il y a de cela bien longtemps, et de continuer à vivre nos vies », croit David Stephan. « Mais nous ne voulions pas la création d'un précédent. C'est pour cela que nous avons procédé de cette manière en premier lieu. »

L'audience de détermination de peine aura lieu en juin.

D'après un reportage de Chris Purdy

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine