Les bureaux d'avocats torontois Koskie Minsky LLP et Lax O'Sullivan Scott Lisus LLP lancent un recours collectif de 125 millions de dollars contre Hydro One et quatre de ses filiales.

Ils qualifient « d'abusives » les pratiques généralisées de facturation et de gestion de comptes de la compagnie. Le recours est présenté au nom de tous les clients d'Hydro One à partir de mai 2013.

L'avis d'action, déposé devant la Cour supérieure de justice de l'Ontario, indique qu'aux alentours de mai 2013, Hydro One a mis sur pied un nouveau système de gestion des factures.

Des problèmes systémiques se seraient immédiatement manifestés en raison d'erreurs de conception et d'administration du nouveau système.

Selon les avocats, des dizaines de milliers de clients ont soudainement cessé de recevoir leurs factures. D'autres auraient reçu des factures de « rattrapage », basées sur des estimations pour de longues périodes de temps.

Les poursuivants allèguent également que de nombreux clients ont vu d'importants montants d'argent retirés automatiquement de leur compte bancaire par Hydro One sans préavis ni explication.

Enfin, des milliers de clients auraient été la cible d'erreurs administratives, telles que des factures qui ne reflétaient pas la quantité d'électricité consommée.

Le recours collectif vise, au total, 125 millions de dollars en dommages et intérêts.

Paul Foster, un client d'Hydro One, qui dit avoir été victime de la mauvaise gestion de la facturation, représente les demandeurs dans la poursuite.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine