Retour

Redoux dans l’est du Canada : inondations, verglas et un enfant qui manque à l’appel

L'hiver n'est pas terminé, mais déjà une vague de temps doux se fait sentir. Un peu partout dans l'est du pays, le temps anormalement chaud des derniers jours a causé de nombreuses inondations et des pannes de courant en raison du verglas.

Durement touché par ce redoux, le sud de l’Ontario est aux prises avec une série d’inondations. Le sud et le sud-ouest de la province ont reçu 40 à 75 mm de pluie, selon les secteurs, depuis lundi soir.

Mercredi, la ville de Brantford a décrété l’état d’urgence. Elle a ordonné à près de 5000 habitants d’évacuer leur domicile à la suite du débordement de la rivière Grand.

Toujours le long de cette rivière, près d'Orangeville, un enfant manque à l’appel après avoir été emporté par les eaux à la suite d’un accident de la route durant la nuit.

Les villes de London et de Toronto, où des rues ont été inondées, sont également touchées.

Au Québec, c’est surtout le verglas qui a causé bien des maux de tête aux citoyens.

À Québec, la pluie verglaçante de la nuit dernière a provoqué un fort verglas. Ce matin, on dénombrait des dizaines de milliers de logements sans électricité, au point où la ville a ouvert dans la journée six centres pour accueillir les citoyens. Plusieurs écoles étaient aussi fermées dans la région de la Capitale-Nationale.

Le verglas a également fortement touché l’Est-du-Québec et le Nouveau-Brunswick.

Aussi, le gouvernement du Québec garde un œil sur le niveau de plusieurs rivières de la province en raison d’avertissements de débâcles.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine