Retour

Réforme du Régime de pensions : le Manitoba demande des modifications

Le gouvernement du Manitoba demande des changements à l'entente de principe du Régime de pensions du Canada (RPC) à laquelle ont adhéré les ministres des Finances de toutes les provinces, à l'exception du Manitoba et du Québec, qui a déjà son propre régime de retraite.

Des bonifications à la présente entente permettraient, selon le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, « de ne pas seulement étendre le Régime de pensions du Canada, mais de le rendre meilleur ».

Le gouvernement manitobain souhaite principalement :

  • Éliminer les déductions sur le revenu minimum garanti pour les personnes âgées veuves qui reçoivent une pension de survivant du RPC;
  • Indexer l'indemnité de décès du Régime de pensions du Canada;
  • Revoir l'ensemble des prestations du RPC pour s'assurer qu'elles augmenteront en proportion avec les améliorations de base.

Des discussions avec les autres provinces

Le ministre des Finances Cameron Friesen affirme que des discussions avec ses homologues des autres provinces laissent entrevoir un soutien des modifications mises de l'avant par le Manitoba.

Le gouvernement manitobain souhaite que les discussions sur ses propositions soient à un stade avancé lors de la révision de l'entente sur le Régime de pensions du Canada prévue plus tard cette année.

Le gouvernement fédéral a déjà rallié le nombre de provinces requis pour apporter les changements qu'il propose au Régime de pensions, soit un minimum de sept provinces représentant au moins les deux tiers de la population canadienne.

L'entente conclue entre le fédéral et huit provinces

La mise en oeuvre progressive des changements au RPC commencerait en 2019. Le nouveau programme serait pleinement en vigueur en 2025.

À terme, les prestations annuelles maximales d'un travailleur retraité augmenteraient d'environ un tiers pour atteindre 17 478 $.

L'accord prévoit dès 2019 une contribution supplémentaire de 7 $ par mois pour un travailleur gagnant 55 000 $. Cette cotisation passerait à 34 $ en 2023 et l'employeur verserait au RPC une somme égale à celle de son employé.

Plus d'articles

Commentaires