Retour

Repartir à zéro pour les aspirants à la présidence américaine

Il souffle un vent frais sur les aspirants à la présidence. Maintenant que l'été est fini, il est temps de passer aux choses sérieuses. Plusieurs politiciens tentent d'adopter un nouveau ton, de projeter une image différente. Voici quelques exemples.

Un billet de Yanik Dumont Baron correspondant à Washington

L'aveu d'Hillary

Elle aura eu besoin de six mois, mais Hillary Clinton se sera finalement excusée. L'ancienne secrétaire d'État admet avoir commis une erreur en utilisant qu'une seule adresse de courriel pour tous ses envois, y compris ceux touchant la diplomatie américaine.

L'affaire l'a suivie tout l'été, et elle entache sa réputation, sa crédibilité. Dans une lettre à ses partisans, elle promet d'être plus transparente. Est-ce que l'aveu suffira à calmer les démocrates inquiets?

Ted Cruz et la ligne dure

Ted Cruz profite de la nouvelle saison pour renforcer son image de politicien adepte de la ligne dure, aux principes moraux bien définis. Le républicain apparaît aux côtés de cette greffière du Kentucky devenue un symbole de la droite religieuse pour son refus d'offrir des certificats de mariage aux couples de même sexe.

Comme Sarah Palin, le sénateur s'associe à une grande manifestation devant le Congrès contre l'entente sur le nucléaire iranien. Le nom de Ted Cruz circule aussi lorsqu'il est question d'une possible paralysie du gouvernement fédéral pour une question de principe. Si elle se produit, ça serait une deuxième paralysie en deux ans. Est-ce trop extrême pour l'électorat?

Un Jeb Bush plus dynamique

Jeb Bush promet d'être plus énergique et de répondre plus fortement aux attaques lancées contre lui. Particulièrement celles provenant de Donald Trump, celui qui lui a ravi le titre de meneur dans la course républicaine.

Pour montrer son nouveau style, l'ancien gouverneur de Floride a réussi à se faire inviter à la première du nouveau Late Show de Stephen Colbert. Regardez ce segment, et dites-moi si le favori de l'élite républicaine a réussi sa transformation :

Pour voir la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Cette nouvelle énergie rendra-t-elle le favori de l'élite républicaine plus intéressant pour l'ensemble des militants?

Donald Trump, toujours présent

Bien des observateurs croyaient que la candidature de Donald Trump allait s'essouffler avec l'arrivée de l'automne. Mais non. Il est toujours là.

Pour sa part, le riche homme d'affaires ne semble pas vouloir modifier son style flamboyant. L'une des dernières preuves? Cliquez ici pour voir cette petite perle de vidéo. Un cadeau de l'équipe Bush à celle de Trump!

Plus d'articles

Commentaires