Le service de traversier entre Matane, Baie-Comeau et Godbout reprendra mardi à 9 h à partir de Matane et à 12 h, de Godbout.

Par la suite, le service se poursuivra avec l'horaire régulier avec un aller-retour Matane et Baie-Comeau en après-midi.

La priorité des espaces pour véhicules à bord sera offerte aux clients ayant déjà réservé pour les deux départs de mardi matin; ensuite, dans l’ordre, la clientèle ayant fait une réservation pour les départs du 1er juillet en après-midi suivi des clients du 2 juillet et enfin ceux du 3 juillet.

En guise de compensation pour les inconvénients causés par l’arrêt de service, la clientèle se verra offrir un aller simple gratuit à titre de passager, applicable d’ici au 31 décembre 2017. À cet effet, le service des réservations communiquera avec la clientèle visée.

Les passagers à bord lors de l’arrêt de service du 1er juillet se sont vus offrir le remboursement total de leur passage ainsi qu’un repas gratuit à bord.

Samedi dernier, vers 14 h 15, une défaillance de circuits électriques et électroniques est survenue ce qui a causé des dommages au système de propulsion du F.-A.-Gauthier.

Les députés péquistes exigent des réponses

Les cinq députés péquistes du caucus de l'Est du Parti québécois demandent au vérificateur général de se pencher sur le dossier du traversier F.-A.-Gauthier. Ils questionnent notamment le processus d'attribution du contrat et de suivi lors de la construction du traversier.

Selon eux, après plus de 200 bris répertoriés depuis l'entrée en service du traversier, une enquête s'impose. Ils affirment que le ministre doit même envisager rapidement la mise en place d'une solution alternative. Selon les députés péquistes, c'est toute la région qui est pénalisée par une desserte déficiente, même si plus de 220 millions de dollars ont été investis dans ce traversier.

Avec la collaboration de Richard Lavoie

Plus d'articles

Commentaires