Retour

Résidence Cooke : le ministre Barrette demande une enquête

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Gaétan Barrette, a demandé une enquête après la diffusion d'une vidéo captée au Centre d'hébergement Cooke à Trois-Rivières mercredi soir.

Le ministre Barrette s'est dit préoccupé par les images qui montrent deux résidents au sol qui sont tombés de leur lit et qui appellent à l'aide. Dans la vidéo obtenue par Le Nouvelliste, les résidents sont au sol pendant plus de deux minutes avant qu'on leur vienne en aide.

Lors d'un point de presse en après-midi, le président du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Martin Beaumont, a indiqué qu'une enquête administrative avait été lancée.

M. Beaumont s'est dit très sensible à la situation, mais a défendu son personnel qui, selon lui, a agi dans les normes. Il a jugé convenable le délai d'intervention.

Martin Beaumont a précisé que les établissements du CIUSSS ont adopté une politique de décontentionnement, ce qui fait que les patients ne sont pas attachés.

Dans l'aile où s'est produit l'événement, plus de 90 % des résidents sont à haut risque de chute.

Martin Beaumont a dit avoir rapidement vérifié s'il y avait suffisamment de personnel au moment des événements et a affirmé que le ratio d'un préposé pour 13 résidents était respecté. « Le ratio répondait aux standards établis », dit-il. 

L'enquête lancée par le CIUSSS va tenter de déterminer si un tel événement aurait pu être évité et s'il est possible d'améliorer les façons de faire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine