Retour

Restes d'orignaux suspendus : les Innus de Pessamit s'insurgent du traitement à leur égard

Le Conseil des Innus de Pessamit s'indigne du traitement qui leur est réservé dans le dossier du possible acte de braconnage au nord de Forestville. « Les allégations diffamatoires à l'égard des Innus de Pessamit [...] font en sort que c'est toute la communauté de Pessamit qui se lève aujourd'hui pour dire : Ça suffit! », s'est exclamé le Conseil, par voie de communiqué.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

Le chef René Simon qualifie de « geste haineux » l'exposition de restes d'orignaux disséqués sur une pancarte annonçant le territoire autochtone de Nitassinan.

Selon lui, le but de ce geste était de blâmer les Innus « de se livrer à des pratiques répréhensibles ». Cette pratique constitue à ses yeux « un manque de respect » qui « n'est pas dans les valeurs traditionnelles des Innus ».

Le chef lance également un appel un calme. « J'invite la population de la région ainsi que les membres de ma communauté à ne pas répondre à l'inacceptable par d'autres gestes inacceptables. »

Le Conseil a également réitéré sa collaboration avec la Direction de la protection de la faune dans l'enquête.

Avec les informations d'Olivier Roy Martin

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine